L’être humain doit-il se définir en opposition avec la nature ?

Question : 

Bonjour,

Dans le cadre d’un cours de « Philosophie de l’esprit » (étude du dualisme âme / corps, théories naturalistes, etc) on m’a assigné un sujet de dissertation : « L’être humain doit-il se définir en opposition avec la nature ? »

Je voulais savoir si vous aviez des recommandations bibliographiques ou autres qui correspondent précisément avec mon sujet.

Pour vous donner une idée, je pense utiliser des références comme Par delà nature et culture de Philippe Descola, des textes de Quine ou encore Introduction aux sciences cognitives de Dan Sperber.

Merci beaucoup pour votre aide.

Réponse : 

Bonjour,

Le service « Rue des facs » ne traitant pas les dissertations, il vous revient de dégager les problématiques de votre sujet et les orientations que vous souhaitez donner à votre recherche.

Je vous invite tout d’abord à consulter les documents de références tels que les articles d’encyclopédie, les œuvres critiques et les dictionnaires de notions de philosophie. Ainsi vous pourriez consulter les articles ci-dessous :

– Encyclopædia Universalis [ressource accessible en ligne]

L’Encyclopædia Universalis papier ou en ligne (sur abonnement) est l’encyclopédie généraliste française de référence pour une première recherche. Cette encyclopédie a l’intérêt d’être rédigée par des spécialistes et donc de proposer des informations fiables et validées. Consultez votre bibliothèque pour en connaître les modalités d’accès.

  • Françoise ARMENGAUD, « CULTURE – Nature et culture »
  • Paul RICŒUR, « LIBERTÉ », cf. chapitre sur « l’antinomie de la liberté et de la nature »
  • Bernard GUILLEMAIN, « COMTE AUGUSTE – – (1798-1857) », cf. chapitre sur « de la nature humaine à l’ordre social »

J’attire tout particulièrement votre attention sur les bibliographies qui concluent chacun des articles. Ces bibliographies vous permettront de relire votre sujet à la lumière d’auteurs différents que ceux que vous citez sans pour autant les exclure.

– Notions de philosophie, Tome I, sous la direction de Denis Kambouchner, Gallimard (1995), l’article de Catherine Chevalley sur « Nature et loi dans la philosophie moderne » ainsi que celui de Max Marcuzzi sur « Le genre humain »

– Dictionnaire de la philosophie, préf. d’André Comte-Sponville, Albin Michel (2000), définition « nature & culture »

Concernant le sources, je vous propose de consulter les textes d’auteurs classiques ci-dessous en privilégiant les œuvres commentées.

– ARISTOTE, Ethique à Nicomaque

Le bonheur avec Aristote : éthique à Nicomaque livres Ier, II & X, trad. de J.F. Thuriot, cop. 2011

– ROUSSEAU, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes

Il existe plusieurs éditions de ce texte. Vous trouverez une édition commentée par J.F. Braunstein dans la collection « Les Intégrales de philo », publiée chez Nathan, 2010.

Je vous conseille également l’essai critique de Victor Goldschmidt, Anthropologie et politique : les principes du système de Rousseau, paru chez Vrin, 1983.

– HOBBES, Leviathan

L’édition proposée par les éditions Gallimard dans la collection « Folioplus classiques. Philosophie » : Léviathan : chapitres 13 à 1 (n°111), publiée en2007,contient un dossier et des notes replaçant l’œuvre dans l’histoire des idées

Mais aussi sur la pensée de Hobbes, voir l’ouvrage éponyme de Benoît Spinosa, Hobbes, édité aux éditions des Belles Lettres, 2014.

– KANT, Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique

L’édition proposée par les éditions Gallimard dans la collection « Folioplus classiques. Philosophie » : n°166, publiée en 2011, propose un dossier pédagogique.

– MERLEAU-PONTY, La phénoménologie de la perception, Gallimard, collection« Tel », 1976.

L’introduction à la phénoménologie de Jean-Toussaint Desanti, paru chez Gallimard en 1994 pourra vous aider à penser votre sujet sous l’angle de la phénoménologie.

– SARTRE, L’existentialisme est un humanisme

L’éditeur Ellipses a publié Sartre, L’existentialisme est un humanisme, L’être et le néant, en 2013. Cette édition propose une analyse des notions essentielles utilisées par le philosophe.

Concernant l’opposition nature/culture replacée dans une réflexion contemporaine, vous proposez de citer Philippe Descola, Par delà la nature et la culture (Gallimard, 2005). Je vous invite à prendre connaissance de cet autre titre : L’écologie des autres, paru aux Editions Quæ, 2011. En particulier, je vous recommande la lecture du chapitre, « L’écologie des autres : L’anthropologie et la question de la nature ». Ce chapitre est disponible en ligne sur la ressource CAIRN à l’adresse suivante : www.cairn.info/l-ecologie-des-autres–9782759209118-page-9.htm

Pour traiter votre sujet, la consultation de Cairn est tout indiquée. Cairn est un portail internet mis en place par quatre maisons d’édition (Belin, De Boeck, La Découverte et Erès), qui regroupe des publications francophones en sciences humaines et sociales.

Vous pourriez également vous arrêter sur la réflexion d’Etienne Bimbenet à travers l’ouvrage L ‘animal que je ne suis plus, publié aux éditions Gallimard dans la collection Folio. Essais (n°554), en 2011. Etienne Bimbenet est également l’auteur de L’ origine animale : une question philosophique, paru en 2011. Dans cet ouvrage qui constitue la thèse rendue pour obtenir son habilitation à diriger des recherches, l’auteur s’interroge sur l’origine animale de l’homme à partir des réflexions merleau-pontiennes.

Au sujet de Quine, l’ouvrage de Sandra Laugier, L’anthropologie logique de Quine, paruchez Vrin, 1992, pourrait vous apporter une éclairage précieux.

Enfin, la référence à L’enfant sauvage de Lucien Malson mais également l’éclairage par des références autres que strictement philosophiques (littéraires, cinématographiques) pourraient enrichir votre dissertation. Le film de François Truffaut, L’enfant sauvage, réalisé en 1969 pourrait peut-être servir d’illustration pour une présentation à l’oral ( ?).

Je vous conseille d’interroger en priorité le catalogue courant de votre bibliothèque afin de vérifier la disponibilité et la cote de l’ouvrage qui vous intéresse.

Pour retrouver l’ensemble de ces références, je vous conseille d’interroger le Sudoc http://www.sudoc.abes.fr. Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents.

Si vous souhaitez recentrer votre travail sur la philosophie de l’esprit et l’approche cognitive, vous pouvez approfondir vos recherches en saisissant les mots clés suivants : « nature » + « homme » + « esprit » / « psychologie » + « nature » + « homme ».

Je vous conseille également d’interroger « Francis », base de données bibliographiques couvrant la littérature mondiale en sciences humaines et sociales depuis 1984. Cette base analyse de plus de 4000 périodiques, ouvrages et principaux rapports et actes de conférences du domaine.

Pour toute information complémentaire ou précisions, n’hésitez à revenir vers nous.

Cordialement,

SCD de l’Université Paris 1 – Bibliothèque Cuzin
http://www.univ-paris1.fr/bibliotheques/trouver/une-bibliotheque/bibliotheque-cuzin/
Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr