Les femmes et le numérique : usages, présence, sociabilités

Question :

Bonjour,

je cherche des ouvrages de référence et des articles récents sur les femmes et le numérique (utilisation des outils numériques, présence et rôle(s) des femmes sur internet, formes de sociabilités, représentations que les femmes ont du numérique etc.

Merci !

Réponse :

Bonjour,

vous recherchez des documents sur les femmes et le numérique. Le sujet est très large, aussi les références fournies dans la réponse concerneront de nombreux aspects et thèmes développés autour de cette question.

Dans un premier temps, je vous conseille d’utiliser des dictionnaires et encyclopédies spécialisés. La bibliothèque de la FMSH possède des encyclopédies relatives aux études sur le genre. Différents articles peuvent vous intéresser. Vous y trouverez aussi des références bibliographiques sélectionnées par les auteurs.

Gardner, Carol Brooks. « Gender and the Internet. » Encyclopedia of Gender and Society. Ed. Jodi O’Brien. Vol. 1. Thousand Oaks, CA: SAGE Publications, 2009. 346-350. Gale Virtual Reference Library.

Bassett, Roberta. « Digital gender gap ». Encyclopedia of sex and gender. MacMillan, 2007. 445-446

Davis-Floyd, Robbie ». « Cybord anthropology ». International encycloepdia of women. Routledge, 2000. 286-288

Basset, Caroline. « Cyberspace and virtual reality ». International encycloepdia of women. Routledge, 2000. 283-286

Kramarae, Cheris. « Information revolution ». International encycloepdia of women. Routledge, 2000. 1140-1141

Hanson, Jarice. « Information technology ». International encycloepdia of women. Routledge, 2000. 1141-1144

Ebben, Maureen. « Networks, electronics ». International encycloepdia of women. Routledge, 2000. 1448-1450

Dans un second temps, je vous conseille de consulter le catalogue de la Bibliothèque de la FMSH http://catalogue.bibliotheque.msh-paris.fr/uPortal/Initiali
ze?uP_reload_layout=true&uP_tparam=props

Vous pouvez utiliser les mots clés suivants :
Femmes et Internet
Femmes et nouvelles technologies

1999. Women’s Studies and the Internet. Toronto, Ont: Dept. of Sociology, Ontario Institute for Studies in Education.

2008. Women in Information Technology. Basingstoke: Routledge.

Je vous conseille aussi d’interroger le Sudoc (http://www.sudoc.abes.fr/). Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents

Utilisez les mêmes mots-clés.

Anon. 2008. Women’s studies, ISSN 0049-7878. « Women in information technology ». Basingstoke, Etats-Unis: Routledge.

Bonnafous, Simone, Josiane Jouet, et Rémy Rieffel, éd. 2003. Réseaux (Issy-les-Moulineaux), ISSN 0751-7971. « Une communication sexuée ? » Paris, France: Hermès science publications.

Buskens, Ineke, et Anne Webb. 2011. Les africaines et les TIC: enquête sur les technologies, la question de genre et autonomisation. Paris, France, Canada: l’Harmattan.

Cohoon, J. McGrath, et William Aspray, éd. 2008. Women and information technology: research on underrepresentation. Cambridge, Mass., Etats-Unis.

Consalvo, Mia, et Susanna Paasonen, éd. 2002. Women & everyday uses of the Internet: agency & identity. New York, Etats-Unis: P. Lang.

Green, Eileen Evelyn, et Alison Adam, éd. 2001. Virtual gender: technology, consumption, and identity. London, Royaume-Uni.

Harcourt, Wendy, éd. 1999. WomenInternet: creating new cultures in cyberspace. London, Royaume-Uni.
Kallee-Idelson, Saphira, et Éliane Wolff. 2004. Ordinateur et internet: des pratiques marquées par le genre. Réunion.

Kuah, Khun Eng. 2008. Chinese women and the cyberspace. Amsterdam, Pays-Bas: Amsterdam Univ. Press.

Misa, Thomas J., éd. 2010. Gender codes: why women are leaving computing. Hoboken, Etats-Unis.

Office des Nations Unies . Division de la promotion de la femme. 2005. Gender equality and empowerment of women through ICT. New York, Suisse: United Nations.

Palmieri, Joëlle Sylvie, Marion Paoletti, et Michel Cahen. 2011. Genre et société numérique colonialitaire: effets politiques des usages de l’internet par des organisation de femmes ou féministes en contexte de domination masculine et colonialitaire. Bordeaux, France.

Wolmark, Jenny Éditeur scientifique. 1999. Cybersexualities: a reader on feminist theory, cyborgs, and cyberspace. Edinburgh, Royaume-Uni: Edinburgh University Press.

Vous pouvez poursuivre vos recherches et utiliser les bases de données bibliographiques comme Gender studies database, GenderWatch spécialisées en études sur le genre, IBSS, Sociological abstracts, Francis. Ces bases sont disponibles à la Bibliothèque de la FMSH.

Vous pouvez utiliser les mots clés suivants :
women ; Internet technology ; cyberspace ; networks ; information technology ; gender

Stephan, R. (2013). « Creating solidarity in cyberspace: The case of arab women’s solidarity association united ». Journal of Middle East Women’s Studies, 9(1), 81-109,140-141

Verges Bosch, N. (2012). « From exclusion to self-inclusion of women in ICT: Motivations, enablers and mechanisms of self-inclusion ». Athenea Digital, 12(3)

Melhem, S., Tandon, N., & Morrell, C. (2009). Information and communication technologies for women’s socio-economic empowerment World Bank

Flanagan, M., & Booth, A. (2002). Reload: Rethinking women and cyberculture MIT Press

Wajcman, J. (2006). The feminization of work in the information age. () University of Illinois Press.

Etzkowitz, H., Gupta, N., & Kemelgor, C. (2010). « The gender revolution in science and technology ». Journal of International Affairs, 64(1), 83-100

Rosser, S. V. (2006). Using the lenses of feminist theories to focus on women and technology. () University of Illinois Press

Harcourt, W., & Wongthawatchai, N. (2000). « Women@Internet, creating new cultures in cyberspace ». Gender, Technology and Development, 4(2), 271-276

Eriksson-Zetterquist, Ulla. 2007. « Editorial: Gender and New Technologies ». Gender, Work & Organization, juillet, 305‑311.

Hilbert, Martin. 2011. « Digital gender divide or technologically empowered women in developing countries? A typical case of lies, damned lies, and statistics ». Women’s Studies International Forum 34(6):479‑489.

Ingold, Cindy. 2005. « Women and Gender Studies Internet Reference Resources: A Critical Overview ». Journal of Library Administration 43(3/4):103‑117.

Johnson, V. 2010. « Women and the Internet: A Micro Study in Chennai, India ». Indian Journal of Gender Studies 17(1):151‑163.

McCaughey, Martha. 2013. « Technology Is My BFF: What are New Communications Technologies Doing to/for Girls? » Media Report to Women 41(1):6‑11.

Moore, Karenza, Marie Griffiths, Helen Richardson, et Alison Adam. 2008. « Gendered Futures? Women, the ICT Workplace and Stories of the Future ». Gender, Work & Organization 15(5):523‑542.

Palmieri, Joëlle. 2012. « Les femmes non connectées : une identité et des savoirs invisibles. (French) ». Not Connected Women : One Identity, and Invisible Knowledge. (English) 25(2):173‑190.

Thynne, Lizzie, et Nadje Al-Ali. 2011. « media transformations ». Feminist Review 99(1):1‑5.

Wajcman, Judy. 2007. « From Women and Technology to Gendered Technoscience ». Information, Communication & Society 10(3):287‑298.

Quelques documents supplémentaires :

Une étude intéressante sur le site de l’Ifop : Internet et les femmes : quels usages, quelles attentes ? / IFOP, 2009 : http://www.ifop.fr

Un document trouvé sur le site de l’université de Toulouse, laboratoire de sociologie de la communication :
http://w3.aislf.univ-tlse2.fr/gtsc/DOCS_SOCIO/FINITO_PDF/Be
rnierLaflamme.pdf

En espérant avoir répondu à vos attentes,
N’hésitez pas à nous recontacter pour toute demande d’information.

Cordialement,

Bibliothèque de la Fondation Maison des sciences de l’homme
http://www.msh-paris.fr/diffusion/bibliotheque/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr

Intégrer Internet dans la stratégie relations clients

Question :

Bonjour,

la problématique sur laquelle je travaille : « Comment les entreprises doivent intégrer internet dans leur stratégie relations clients alors que le rapport des individus au digital est complexe et semble même parfois paradoxal ?
Je souhaite soulever deux choses :
* La relation client et le digital: évolution des différents publics et la réaction des entreprises
* La relation des individus avec le digital : Paradoxes et complexités
Merci pour votre aide et votre retour.

Bien cordialement.

Réponse :

Bonjour,

Vous cherchez des informations sur la mise en place d’une stratégie de relation client en utilisant internet, tout en prenant en compte le rapport qu’ont les individus avec le digital.

Une littérature relativement abondante existe à ce sujet, autant sur la mise en place d’une gestion clientèle via le net, du point de vue des entreprises, que de la réception du numérique par les clients.
En ce qui concerne la mise en place de la relation-clients par internet, vous pouvez interroger avec E-CRM (pour Electronic Consumer Relationship Management) comme mot-clé le Sudoc (http://www.sudoc.abes.fr/) : ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents.

Voici une sélection de références :

Le projet eCRM : relation client et Internet / Ludovic Cinquin, Pierre-Adrien Lalande, Nicolas Moreau. Paris : Eyrolles, 2002. ISBN 2-212-11046-4

Marketing synchronisé : changer radicalement pour s’adapter au consommateur de l’ère numérique / Tinelli, Marco. Paris : Eyrolles, 2011. ISBN 978-2-212-55307-9

A propos de la relation entre le client et le numérique, je vous invite à consulter la Base d’archives ouvertes de l’Université Paris-Dauphine, BIRD (Base Institutionnelle de Recherche de l’université Paris-Dauphine). Cette base recense les travaux de recherche et publications des chercheurs de l’Université et donne l’accès au texte intégral dans 50% des cas.
Vous y trouverez les travaux de recherche de Inès Chouk, qui portent principalement sur la confiance électronique des consommateurs : http://basepub.dauphine.fr/xmlui/browse?value=Chouk%2C+In%C
3%A8s&type=author

Par la notion de paradoxe que vous évoquez, je comprends la relation de confiance/méfiance du client envers internet, l’aspect complexe de la gestion des données personnelles, etc. Si les références que je vous indique plus bas ne correspondent pas à ce que vous évoquiez, n’hésitez pas à préciser votre idée du « paradoxe ».

Voici quelques ouvrages en rapport :

La confiance numérique : les nouveaux outils pour refonder la relation entre les organisations et les individus / Daniel Kaplan, Renaud Francou. Fyp éd. : 2012. ISBN 978-2-916571-73-7

Les paradoxes de la relation client… dans un monde digital / Falque,Éric, Williams, Sarah-Jayne. Paris : Pearson, 2011. ISBN 978-2-7440-6489-0

Le e-client est dans la place : révolutions / Siegel,David, Paris : Village mondial, 2000. ISBN 2-84211-082-X

Et quelques articles :

Élissar Toufaily et al. « Les caractéristiques relationnelles du site Web ont-elles un impact sur la confiance des clients en ligne ? », Management & Avenir 2/2010 (n° 32), p. 192-209.
URL : https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2010-2-pag
e-192.htm.

DOI : 10.3917/mav.032.0192.
=> Je vous invite notamment à consulter la bibliographie très complète de cet article.

Pavlou, P.A. (2003) – « Consumer acceptance of electronic commerce : Integrating trust and risk with the technology acceptance model », International Journal of Electronic Commerce, 7, 3, 101-134

Pour une vision plus sociologique du lien entre l’individu et internet, je vous invite à reformuler votre question et à la soumettre dans Rue des facs, catégorie Sociologie. Cela peut vous permettre d’obtenir un point de vue autre qu’économique sur la question.
N’hésitez pas à nous recontacter pour plus de précision,
En espérant avoir répondu à vos attentes.

Cordialement,

Bibliothèque universitaire Paris-Dauphine
http://www.bu.dauphine.fr/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr