Un catalogue raisonné consacré à Joseph Kosuth

Question :

Bonjour,
Je suis à la recherche d’un catalogue raisonné consacré à Joseph Kosuth, déjà publié ou en cours de publication.
Je vous remercie par avance pour votre aide.

Réponse :

Boujour

Vous indiquez être hors-cursus universitaire. Voici les différentes pistes que nous pouvons vous proposer.

Il semble difficile de trouver un catalogue raisonné des oeuvres de Joseph Kosuth, du moins en France. Cet artiste est toujours vivant et en activité.
Pour savoir quelles bibliothèques dans le monde possèdent les documents que vous recherchez, vous pouvez consulter WorldCat (http://www.worldcat.org/), un catalogue collectif mondial qui contient les données bibliographiques relatives à plus de 10 000 bibliothèques publiques et privées du monde.

Nous vous conseillons aussi d’interroger le Catalogue général de la Bibliothèque nationale de France (BnF) : http://catalogue.bnf.fr/
Ce catalogue recense des documents de tous types conservés sur tous les sites de la BnF : imprimés, documents sonores, vidéos, multimédias, électroniques, musique notée, documents iconographiques, documents cartographiques, manuscrits et documents d’archives, ainsi que les documents numérisés.

Si vous disposiez d’un accès en rez-de-jardin sur le site Tolbiac, une quinzaine d’imprimés autour de Joseph Kosuth vous seraient disponibles pour consulation. Dans le cas contraire, 2 ouvrages sont accessibles en haut-de-jardin:

[Exposition. Nice. 1990]
Franz Erhard Walther : [exposition], Nice, Villa Arson, [Centre national d’art contemporain], galeries du musée, galeries de la Villa, 20 avril-20 mai 1990 / [textes de Hubert Charbit, Michael Lingner et Joseph Kosuth]
Villa Arson
Tolbiac – Haut-de-jardin – Littérature et art – Salle F – Art
709.204 WALT 6 support : livre

Poli, Francesco (1949-….)
L’art contemporain : de l’informel aux recherches actuelles : Marina Abramović, Joseph Beuys, Maurizio Cattelan, Francesco Clemente, Willem de Kooning, Jean Dubuffet, Lucio Fontana, Keith Haring, Anselm Kiefer, Franz Kline, Joseph Kosuth, Mario Merz, Bruce Nauman, Jackson Pollock, Robert Rauschenberg, Richard Serra, Bill Viola, Andy Warhol / Francesco Poli ; avec la collaboration de Francesco Bernardelli ; adaptation française de Marie-Christine Gamberini
Gründ
Tolbiac – Haut-de-jardin – Littérature et art – Salle F – Art
709.040 7 POLI a support : livre

Par ailleurs, la bibliothèque Michelet du réseau Paris-Sorbonne accueille pour des consultations sur place des non-étudiants pour des recherches spécifiques. Vous y trouveriez les 3 documents suivants:

Loyrette, Henri (1952-….). Bernadac, Marie-Laure (1950?-….). Kosuth, Joseph (1945-….). Lageira, Jacinto (1962-….). Welchman, John C.. Musée du Louvre (Paris). Joseph Kosuth [Texte imprimé] : ni apparence ni illusion : = neither appearance nor illusion : [exposition « ni apparence ni illusion », Paris, Musée du Louvre, 22 octobre 2009-21 juin 2010 / essai de John Welchman; préface de Henri Loyrette; introduction de Marie-Laure Bernadac]. – CAT* 2009-146

Godfrey, Tony (historien d’art). Understanding art objects [Texte imprimé] : thinking through the eye / edited by Tony Godfrey; with essays by Megan Aldrich, Carrie Rebora Barratt, David Bellingham … [et al.]. – 701.18 GOD

Kosuth, Joseph (1945-….). Sans, Jérôme. Place de l’écriture [Texte imprimé] : cinq oeuvres par Joseph Kosuth, de « One and Three Chairs » à « Ex-Libris, J.-F. Champolion (Figeac) » = Place of Writing : five works by Joseph Kosuth, from « One and Three Chairs » to « Ex-Libris, J-F. Champolion (Figeac) » / [interview de Joseph Kosuth par Jérôme Sans]; [Joseph Kosuth, conception graphique]. – 12 E 17

Enfin, d’autres bibliothèques universitaires seraient susceptibles de vous accueillir exceptionnellement pour votre recherche (en leur demandant au préalable leur accord):

Vous pouvez faire cette recherche en interrogeant le Sudoc (http://www.sudoc.abes.fr/). Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents.

En souhaitant avoir pu vous aider. N’hésitez pas à nous recontacter si besoin.

Cordialement.

Service commun de la documentation de l’université Paris-Sorbonne (Bibliothèque Michelet)
http://www.paris-sorbonne.fr/les-bibliotheques/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr

Le catalogue d’exposition

Question :

Bonjour,

Existe t-il des ouvrages et/ou des articles traitant du catalogue d’exposition (son histoire, son évolution, sa place dans le monde de l’édition et des musées…)

Par avance merci de votre réponse.
Cordialement.

Réponse :

Bonjour,

Voici quelques références de diverses natures (actes de colloques, thèses, articles, monographies) qui pourraient vous être utiles. Certaines vont concerner le livre d’artiste, objet éditorial qui possède de nombreux points communs avec le catalogue d’exposition (d’ailleurs, certains livres d’artiste constituent tout simplement des catalogues d’exposition).

En espérant que ces références puissent vous aider dans votre travail.

Aubin, Sophie. « La numérisation du patrimoine culturel. Bibliothèques, musées : des savoir-faire à partager » (novembre 24, 2003). http://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_00000146.

Blondel, Eliane. « LES NOTICES DE CATALOGUES D’EXPOSITION DE PEINTURE : ANALYSE LINGUISTIQUE, LOGICO-DISCURSIVE ET TYPOLOGIE ». Thèse de doctorat, [s.n.], 1994. http://www.sudoc.fr/041542371.

Brisac-Chraïbi, Anne-Laure. « Un mémoire sur les publications numériques des musées ». Archimedori, octobre 25, 2010. http://archimedori.hypotheses.org/76.

Brogowski, Leszek. Editer l’art : le livre d’artiste et l’histoire du livre. Cf. Chatou: les Éd. de la Transparence, 2010.

Charleux, Isabelle. « Or barbare et cavaliers nomades ». 249-284, 2003. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00006189.

Falguières, Patricia, Roland Recht, et Roxane Jubert. Du catalogue : Patricia Falguières, Roland Recht, Roxane Jubert … (Cahiers du Musée national d’art moderne, ISSN 0181-1525 ; 56/57). Paris: Centre Georges-Pompidou, 1996. http://www.sudoc.fr/00778970X.

Hattori, Cordélia, Estelle Leutrat, Véronique Meyer, Laura de Fuccia, Maxime Préaud, Association des historiens de l’art italien . France, et Fondation Custodia . Paris. À l’ origine du livre d’art : les recueils d’estampes comme entreprise éditoriale en Europe, XVIe-XVIIIe siècles [actes d’un colloque tenu à Paris, à l’Institut national d’histoire de l’art et à l’Institut néerlandais, les 20 et 21 octobre 2006]. Biblioteca d’arte 26. Milan: Silvana, 2010.

Mélois, Clémentine. Publier]…[exposer : les pratiques éditoriales et la question de l’exposition. Édité par Ecole supérieure des beaux-arts. 1 vol. Hôtel Rivet, ISSN 1768-7764. Nîmes: Ecole supérieure des beaux-arts de Nîmes, 2012. http://www.sudoc.fr/160599067.

Milliot, Elsa. « Histoire de l’autoédition du livre d’artiste en France des années 1980 à nos jours » (août 30, 2010). http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00709389.

Moeglin-Delcroix, Anne. Esthétique du livre d’artiste, 1960-1980 : une introduction à l’art contemporain. Nouvelle édition revue et augmentée. Paris: Le mot et le reste Bibliothèque nationale de France, 2011.

Sur le livre d’artiste : articles et écrits de circonstance, 1981-2005. Formes (Marseille). Marseille: le Mot et le reste, 2006.
Poulard, Frédéric. « Diriger les musées et administrer la culture ». Sociétés contemporaines 66, no. 2 (2007): 61.

Viollet, Marion. « Les comportements du spectateur comme enjeux de l’art contemporain ». Université Toulouse le Mirail – Toulouse II, 2011. http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00656759.

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr

Réaliser un exposé sur la nature

Question :

Bonjour,

avec mon groupe de TD nous avons un exposé à faire sur la nature.

Réponse :

Bonjour,

Pour votre exposé, commencez par définir la notion de Nature qui revêt plusieurs sens en utilisant un dictionnaire.

Étant donné que vous êtes en licence de communication, je vous conseillerais de prendre la Nature dans son sens physique : « Ce qui, dans l’univers, se produit spontanément, sans intervention de l’homme; tout ce qui existe sans l’action de l’homme », « . (Le Petit Robert 2011) et d’axer votre exposé sur l’environnement et l’écologie.

Vous pourrez ainsi aborder les thèmes de biodiversité ; protection de la nature; changement climatique ; pollution ; éducation/sensibilisation ; modes de consommation et de gestion des ressources naturelles…

Trouvez une problématique :
1) Par exemple la conservation et la gestion des ressources naturelles : est-ce suffisant pour assurer le minimum de biens et de services nécessaires aux hommes ?

2) Autre exemple : l’extinction en masse des espèces, les crises écologiques induites par les changements climatiques.

Pensez aux sommets comme le Sommet de Rio de Janeiro sur le développement durable ou le Grenelle environnement, et aborder les actions politiques des acteurs (associations, Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement http://www.developpement-durable.gouv.fr/, Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire http://agriculture.gouv.fr/).

Concernant les outils bibliographiques, consultez dans un premier temps « l’Encyclopaedia Universalis ». En tapant « Nature », vous allez pouvoir définir la notion et trouver de nombreux articles qui vous permettront de trouver un angle et une problématique.
Consultez ensuite la presse généraliste ou spécialisée en utilisant des outils comme « Factiva » ou « Europresse » qui vous permettront de trouver des articles récents issus de grands titres de la presse nationale comme Le Monde, Libération, Le Figaro
Consultez les sites des Ministères cités ci-dessus pour la politique en matière d’écologie, de développement durable…
Pour les ouvrages, utilisez le catalogue de votre bibliothèque et tapez des mots clés (écologie, développement durable, politique etc) dans « Mots du titre » puis dans « Sujet » pour élargir votre recherche.

N’hésitez pas à me recontacter si vous souhaitez d’autres renseignements et outils bibliographiques.

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr

Traduction du livre de Politique d’Aristote par Nicole Oresme (1374)

Question :

Moyen Age (XIVe siècle). Sujet de mémoire : traduction du livre de Politique d’Aristote par Nicole Oresme (1374).

Réponse 1 :

Bonjour,
Voici quelques orientations bibliographiques relatives à votre sujet.
Il y a trois outils de référence que vous vous devez de consulter :
• La plus commune est la base de données bibliographiques « BREPOLiS Medieval Bibliographies » (près de 450000 ‘entrées’ ; si vous n’y aviez pas accès à partir de votre université – la page http://www.info-bib.uvsq.fr/?page_id=1233 ne répond pas au moment où je vous écris – sachez du moins que vous y avez accès notamment à la BIU Sorbonne (http://www.sudoc.fr/093015100), à la BnF et à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes). Pour cerner au mieux votre sujet, interrogez en « Recherche avancée » sur les termes « oresm* » en « Recherche libre » et « politi* » en « Recherche thématique – précise » : vous obtiendrez 20 réponses ; à noter en particulier les articles de Serge Lusignan, « Lire, indexer et gloser: Nicole Oresme et la Politique d’Aristote » dans L’Ecrit dans la société médiévale. Divers aspects de sa pratique du XIe au XVe siecle: textes en hommage à Lucie Fossier. Ed. Caroline BOURLET and Annie DUFOUR. Pp. 300. Paris: Editions du C.N.R.S., (1991) 167-181 – et de Charles Brucker, « Aspects du vocabulaire politique et social chez Oresme et Christine de Pizan: vers une nouvelle conception de l’Etat et de la société », dans Cahiers de recherches médiévales (XIIIe-XVe siècles), 8 (2001) 227-249.
• La plus pointue pour cette période est la « Bibliographie annuelle du Moyen Age tardif », 21 volumes parus, classement par auteurs, sans cumulatif, à consulter sous son unique forme papier ; sa qualité est remarquable (http://www.sudoc.fr/032996063).
• Très important également, le « MEL » (Medioevo latino) ou « Bollettino bibliografico della cultura europea da Boezio a Erasmo (secoli VI al XV) » (300000 références bibliographiques) existe sous forme papier (http://www.sudoc.fr/039592588) et électronique (accessible via la BIU Sorbonne et l’IRHT).
Enfin je vous signale un excellent article repéré en ligne, récent, précis mais aussi synthétique et doté d’une abondante bibliographie (http://independent.academia.edu/FrancescoGregorio/Papers/33
8060/Frankreich_im_14._Jahrhundert._Nicole_Oresme
), non référencé dans BMB : Francesco Gregorio, « Frankreich im 14. Jahrhundert: Nicole Oresme », published in: Ch. Horn & A. Neschke-Hentschke (Hrsg), Politischer Aristotelismus. Die Rezeption der aristotelischen ‘Politik’ von der Antike bis zum 19. Jahrhundert, Stuttgart, Metzler Verlag, 2008, p. 140-161.
Pour finir ou pour mémoire, l’édition de référence : http://www.sudoc.fr/020444184.

Cordialement,
Le service Rue des facs

 http://www.ruedesfacs.fr

Réponse 2 :

Bonjour,

En complément des références aux bibliographies en histoire médiévale qui figurent dans la réponse précédente, je vous suggère de consulter également :

  • Pour une approche généraliste, Francis, bibliographie du CNRS en sciences humaines (84 résultats pour « oresme » en terme générique).
  • Pour une approche philologique, l’Année philologique (32 résultats pour « oresme » en terme générique).
  • Pour une approche philosophique, Philosopher’s index et Philosophy research index (respectivement 38 et 62 résultats pour « oresme » en terme générique).

Ces bibliographies sont disponibles – comme celles qui figurent dans la réponse précédente – sur le site de la Bibliothèque interuniversitaires de la Sorbonne. Elles sont accessibles pour une interrogation à distance aux lecteurs inscrits à la bibliothèque. S’y trouve aussi proposée l’Encyclopedia of medieval philosophy qui comporte de nombreux articles sur Nicolas Oresme et sur l’aristotélisme médiéval.

A titre indicatif, les références qui peuvent vous intéresser :

  • Oresme’s Livre de politiques and the France of Charles V, par S. M. Babbitt, dans Transactions of the American Philosophical Society, vol. 75/1985, p. 1-158
  • Nicole Oresme traducteur d’Aristote, par J. Quillet, dans Cahiers du Séminaire d’épistémologie et d’histoire des sciences de l’Université de Nice, vol. 18/1985, p. 76-88
  • Un Commentaire médiéval de la doctrine aristotélicienne de la Justice, par J. Quillet, dans Senefiance, vol. 16/1986, p. 283-291
  • A Second instruction to the reader from Nicole Oresme, translator of Aristotle’s Politics and Economics, par C. R. Sherman, dans The Art bulletin, vol. LXI/1979, p. 468-469
  • L’Ottavo libro della « Politica» di Aristotele : il testo e le traduzioni : indagine preliminare sulle fonti (XIII-XV secolo), par F. Alberto Gallo, dans Schede medievali, vol. 24-25/1993, p. 118-126
  • Aristotelismo e altre tradizioni nel commento di Nicola Oresme all’ottavo libro della « Politica », par Mauro Letterio, dans Gli antichi e noi : scritti per A. M. Battegazzore, sous la direction de Luciano Malusa, chez Brigati en 2009, vol. 2, p. 525-540
  • Naturaleza y comunidad : una aproximacion a la recepcion medieval de la Politica : Tomas de Aquino y Nicolas de Oresme, par Daniel Mansuy Huerta et Antonio Tursi, dans Patristica et Mediaevalia, vol. 31/2010, p. 121-123
  • Les comptes-rendus de la publication par Albert Douglas Menut du Livre de politiques d’Aristote , chez American Philosophical Society en 1970, dans 1° American historical review, vol. LXXVII/1972, p. 125-126, par White, 2° dans Revue philosophique de Louvain, vol. LXXII/1974, p. 217, par Pattin, 3° dans Scriptorium, vol. XXVIII/1974, p. 422, par Jodogne

Pour l’étude du contexte, je vous renvoie à :

  • Imaging Aristotle : verbal and visual representation in fourteenth-century France, par Claire Richter Sherman, chez University of California Press en 1995
  • Medieval Aristotelianism and its limits : classical traditions in moral and political philosophy : 12th-15th centuries, par Cary J. Nederman, chez Variorum en 1997
  • Ch. Flüeler, dans Rezeption und Interpretation der aristotelischen Politica im späten Mittelalter, chez Grüner en 1992, ou The Reception of Aristotle’s politics in the Middle Ages, dans Vivarium, vol. 40/2002, p. 1-13, ou Mittelalterliche Kommentare zur « Politik » des Aristoteles und zur Pseudo-aristotelischen « Oekonomik », dans Bulletin de philosophie médiévale, vol. 29/1987, p. 193-229

S’agissant des sources, outre le manuscrit 223 d’Avranches qui a servi à l’édition du texte en 1970 par A. D. Menut qui vous est signalée dans la réponse précédente, le catalogue Calames mentionne :

  • Politiques et Economiques d’Aristote, traduction françaises de Nicole Oresme avec glose, à la bibliothèque du château de Chantilly, Ms 279
  • Aristote, Politique, traduction française par Nicole Oresme, à la bibliothèque Sainte-Geneviève, Ms 1014

La Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne possède dans ses incunables : Le livre des politiques daristote, par Aristote, traduit et commenté par Nicolas Oresme, paru à Paris le 8 août 1489, chez Antoine Caillaut et Guy Marchant, pour Antoine Vérard, VCINC 41.

Je vous recommande en dernier lieu de consulter le catalogue de la bibliothèque du Saulchoir qui détient d’importantes collections touchant la philosophie médiévale.

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr

Les archives du quai Branly

Question :

Bonjour, Les archives conservées au quai Branly ont-elles fait l’objet d’un inventaire systématique ? Auquel cas, cet inventaire est-il accessible en ligne ou uniquement sur place. Merci.

Réponse :

Bonjour Madame,

Le catalogue des archives est disponible dur le site internet du Musée du Quai Branly à cette adresse.

http://www.quaibranly.fr/fr/documentation/le-catalogue-de-la-documentation-museale-et-des-archives.html

Les archives et la documentation des collections sont essentiellement issues du musée de l’Homme et de l’ancien Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie, mais aussi de récentes acquisitions.

Les archives et la documentation des collections rassemblent
• des dossiers de collections : documentation juridique, administrative, technique et scientifique sur chaque collection,
• des dossiers documentaires sur des anthropologues, des missions, des artistes, des expositions,
• des inventaires,
• des références bibliographiques liées aux collections et aux dossiers documentaires,
• des fonds d’archives publiques et privées.

La mise en ligne des références des dossiers et documents représente un ensemble d’outils scientifiques innovant, mis à la disposition du public pour découvrir et étudier l’histoire des collections. Ainsi, les archives du musée des colonies, héritées de l’ancien Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie, sont une source majeure d’informations sur l’exposition coloniale internationale de 1931.
Cette mise en ligne peut être complétée par la consultation des 90 000 documents numérisés correspondants : dossiers de collections, inventaires, archives.

La consultation des documents numériques et originaux a lieu dans la salle des archives et de la documentation des collections, sur rendez-vous en écrivant à mediatheque(at)quaibranly.fr.

N’hésitez pas à nous recontacter si nécessaire.

Cordialement,
Le service Rue des Facs

http://www.ruedesfacs.fr

Des bibliothèques proposant des fonds en Histoire à Paris

Question :

Je viens de m’installer sur Paris à Saint-Paul et j’aurai aimé savoir quelles étaient les bibliothèques les mieux adaptées à mes recherches en Histoire (ancienne et médiévale de préférence), accessibles et proches. Je suis étudiant en L2 à Paris 1 (PMF)

Réponse :

Bonjour,
Je vous conseille tout d’abord de vous adresser au Service commun de la documentation de votre université. Il est probable que vous y trouverez la plupart des ouvrages dont vous avez besoin pour vos cours de L2. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le SCD de Paris 1 sur le site suivant :
http://bib.univ-paris1.fr/
Parmi les différents sites du SCD, je vous conseille la bibliothèque située sur le site Pierre Mendès France :
http://bib.univ-paris1.fr/pmf.htm
Le catalogue en ligne vous permettra d’identifier les livres qui peuvent vous intéresser :
http://catalogue.univ-paris1.fr/F/FML9FTE5J4BCFU48ILGQI1EGA
89NKER876YYY8QM9XG697BVXE-16582?RN=106758275&pds_handle=GUEST

Si vous connaissez déjà le SCD de votre université et que vous souhaitez fréquenter d’autres bibliothèques accessibles aux étudiants de L2 ou trouver des ouvrages plus pointus, je vous conseille les bibliothèques universitaires suivantes spécialisées en histoire dans le 5e arrondissement :
– Bibliothèque interuniversitaire Sainte-Barbe:
http://www.bsb.univ-paris3.fr/
Ouverture prévu en février 2009. Prêt possible.

– Bibliothèque interuniversitaire Sainte-Geneviève :
http://www-bsg.univ-paris1.fr/home.htm
Bibliothèque ouverte de 10h à 22h du lundi ou samedi. Pas de prêt, consultation sur place.

Vous pouvez également chercher un ouvrage précis dans le SUDOC, le catalogue des bibliothèques universitaires françaises :
http://www.sudoc.abes.fr/
Une fois que vous avez trouvé un ouvrage qui vous intéresse, l’icône « localisation » en bas de la fenêtre vous permet de visualiser quelles bibliothèques possèdent cet ouvrage.

En ce qui concerne les autres bibliothèques, vous avez la possibilité de fréquenter les établissements suivants :
– Bibliothèque nationale de France, site Tolbiac :
http://www.bnf.fr/
Le haut-de-jardin de la BnF est ouvert à tout public. Conditions d’accès et tarifs :
http://www.bnf.fr/pages/zNavigat/frame/pratic.htm?ancre=con
d_acc.htm

– Bibliothèque publique d’information :
http://www.bpi.fr/fr/index.html
Cette bibliothèque est accessible gratuitement et librement (il n’y a pas de carte). Elle se situe dans le centre Pompidou, et est donc relaativement proche de chez vous. Elle est ouverte le dimanche.

En ce qui concerne les bibliothèques municipales de la ville de Paris, la plus proche de chez vous est peut-être la bibliothèque Baudoyer:
http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page=equipme
nt&template=equipment.template.popup&document_equipment_id=3

Néanmoins, je vous conseille plutôt la bibliothèque Buffon qui a un bon fonds d’histoire :
http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page=equipme
nt&template=equipment.template.popup&document_equipment_id=1682

Là encore, le catalogue en ligne des bibliothèques municipales de la ville de Paris peut vous permettre d’identifier quelle bibliothèque possède un ouvrage qui vous intéresse :
http://b14-sigbermes.apps.paris.fr/clientBookline/toolkit/p
_requests/formulaire.asp?INSTANCE=EXPLOITATION&GRILLE=VUBISRECH_0&NouvelleRecherche=1&PORTAL_ID=erm_portal_medias.xml&OUTPUT=PORTAL

Enfin, je vous signale qu’à partir de L3 vous pourrez accéder à la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne :
http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/biu/

Cordialement,
Le service Rue des facs