Plante : La «Grande berce»

Question : 

Bonjour,

Mémoire sur « La Grande Berce »: Heracleum sphondylum.

Merci.

Réponse :

Berce in Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz 1885, Gera, Germany

Bonjour,

Vous cherchez de la documentation sur l’heracleum sphondylium, plus communément appelé « grande berce ».

Pour commencer, voici une liste de mots-clés permettant de décrire votre sujet. Ils pourront être utilisés dans les différents outils de recherche : grande berce / heracleum sphondylium / berce sphondyle / berce commune / patte d’ours / ombellifère / apiacées (apiaceae)/ common hogweed.

Vous pouvez débuter vos recherches par les encyclopédies qui vous permettront de trouver des articles de synthèse et d’avoir ainsi un point de vue d’ensemble sur votre sujet.

Cette ébauche d’article de l’encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia peut vous aider à cerner votre sujet. Il est notamment intéressant de consulter les liens externes mentionnés à la fin de l’article.

Vous pouvez ensuite poursuivre vos recherches en consultant des guides sur la flore.

Pour identifier ou localiser des ouvrages, consultez un catalogue de bibliothèque. Je vous conseille d’interroger le Sudoc. Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur.

Une requête avec les mots-clés guide ET flore dans l’index « mots du titre » vous donne 101 résultats que vous pouvez affiner en ajoutant en mots-clés (europe OU france) pour obtenir 8 résultats parmi lesquels :
– STICHMANN, W. ; STICHMANN-MARNY, U. Guide Vigot de la flore d’Europe. Paris : Vigot, 2006. 447p.

Pour savoir quelles bibliothèques possèdent ces documents, cliquez sur le lien « Où trouver ce document ? » en haut de chaque notice bibliographique. Cet ouvrage est par exemple disponible dans les bibliothèques universitaires de Paris 6 et Paris 7 ainsi qu’à la bibliothèque du Muséum national d’Histoire Naturelle (MNHN).
Une édition est également disponible à la Bibliothèque Publique d’Information (cote 573.1 (4) STI au niveau 2).

Vous pouvez lancer de nouvelles recherches en variant vos mots-clés. Une requête avec le mot-clé heracleum donne 10 résultats parmi lesquels une majorité de thèses. Une recherche avec le terme « apiacée* » vous permettra de repérer 25 ouvrages en français (vous pouvez affiner votre recherche grâce aux filtres à gauche : type de publication, langue de publication…), dont:
– REDURON, J-P ; MUCKENSTURM, B. Ombellifères de France…  Nercillac : Société botanique du Centre-Ouest, 2007.
– DUPONT, Frédéric ; REDURON, J-P. Les ombellifères (Apiaceae) des jardins botaniques de France et des pays francophones. Liège : Observatoire du monde des Plantes, 2001.
Ces documents sont présents à la bibliothèque de MNHN.

En ligne, je vous conseille les ressources suivantes :
– le site du réseau Tela Botanica où vous trouverez notamment des fiches sur de nombreuses espèces de la flore (EFlore) comprenant une description, la répartition, des données écologiques, des illustrations ainsi qu’une bibliographie.
– La fiche de l’Inventaire national du Patrimoine Naturel.

Si vous souhaitez approfondir votre sujet en consultant des documents scientifiques, interrogez également Google Scholar, un moteur de recherche qui permet d’effectuer des recherches sur des articles en texte intégral issus de périodiques avec évaluation par les pairs (peer reviewed), des thèses, des livres, des articles en pré-publication, des rapports dont la majorité sont rédigés en anglais.
Une recherche avec le mot-clé « heracleum sphondylium » vous permet d’identifier les références suivantes :
– ZYCH, Marcin. On flower visitors and true pollinators: The case of protandrous Heracleum sphondylium L. (Apiaceae). [en ligne] Plant Systematics and Evolution. 2007, vol. 263, n°3-4, p.159-179.
– ZYCH, Marcin. Pollination biology of Heracleum Sphondylium L. (Apiaceae): the advantages of being white and compact [en ligne]. Acta Societatis Botanicorum Poloniae. 2002, vol.71, n°2, p.163-170.

En fonction des aspects qui vous intéressent le plus, vous pourrez orienter vos recherches sur les moteurs de recherche en ajoutant les mots-clés correspondants (propriétés, toxicité, photosensibilisation, usages…).

Pour information, vous pouvez également consulter cet article consacré à la berce du Caucase ou berce « géante » (heracleum mantegazzianum) à ne pas confondre avec la grande berce :
– GRUMBERG, Pierre. Alerte aux carottes géantes. Science et vie. Novembre 2004, n° 1046, p.90-93.

J’espère avoir répondu à votre demande.

N’hésitez pas à faire de nouveau appel au service Rue des facs pour plus d’informations ou toute autre question.

Cordialement,

Bibliothèque de l’université Paris-Sud – Bibliothèque de Sciences
http://www.u-psud.fr/fr/biblio/bu/bibliotheque_universitaire_sciences.html
Pour Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/