Maigreur et pudeur dans les œuvres d’Hervé Guibert et d’Annie Ernaux

Question : 

Bonjour,

je suis à la recherche d’informations concernant les liens entre maigreur (corporelle et textuelle) et pudeur dans les oeuvres d’Hervé Guibert et d’Annie Ernaux plus particulièrement, pourriez-vous m’aider dans ces recherches?

Bien respectueusement,

Réponse :

Bonjour,

Pour un sujet aussi précis, vous ne pouvez pas trouver de monographies qui y soient entièrement dédiées. Les types de documents qu’il vous faut donc chercher sont :

  • des chapitres d’ouvrages consacrés plus généralement à ces auteurs ou à ces thèmes
  • des articles issus de revues universitaires qui traitent plus ou moins du sujet
  • des actes de congrès et colloques universitaires
  • des travaux universitaires (mémoires, thèses).

Mais pour tous ces types de documents, le sujet ne sera pas traité en tant que tel, à moins qu’il ait déjà été étudié.

Pour trouver des monographies plus générales, je vous conseille d’interroger le Sudoc. Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur et vous permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents.

Ainsi, vous pouvez y rechercher toutes les monographies traitant d’Annie Ernaux d’une part et d’Hervé Guibert d’autre part (d’après ma recherche, aucune ne semble aborder les deux à la fois). Pour ce faire, utilisez la recherche avancée du Sudoc et ses opérateurs booléens (ET, OU, ET PAS), qui vous permet :

  • de lancer une recherche sur Annie Ernaux OU Hervé Guibert en une seule recherche (cherchez ces termes dans le champ « tous les mots », un champ par auteur, combiné par l’opérateur OU)
  • tout en excluant les romans écrits par ces auteurs : inscrivez leur nom dans le champ « auteur » que vous excluez par l’opérateur ET PAS

Une telle requête donne 60 résultats (lien vers les résultats). Vous trouverez des ouvrages tels que :

  • Thomas Hunkeler et Marc-Henry Soulet (dir.), Annie Ernaux: se mettre en gage pour dire le monde, Genève, Suisse, MētisPresses, impr. 2012, 2012.
  • Marie-Laure Rossi, « Ecrire en régime médiatique: Marguerite Duras et Annie Ernaux » Thèse doctorat, Université Paris Diderot – Paris 7, France, 2013.
  • Dominique Viart et Laurent Demanze (dir.), Fins de la littérature, Paris, France, A. Colin, 2012.
  • Pauline Gest, Jamais sans mon moi: l’imposture ernausienne, Angers, France, Seringa, 2014.
  • Jean-Benoît Gabriel, « La fiction à distance: une autre écriture du réel dans la littérature et le cinéma contemporain (Emmanuel Carrère, Annie Ernaux, Nicole Malinconi/ Jean-Pierre et Luc Dardenne, Samuel Collardey, Joachim Lafosse » Thèse de doctorat, Université Paris Diderot – Paris 7, France, 2012.
  • Cambridge French graduate conference, Le cœur dans tous ses états: essais sur la littérature et l’art français, Oxford, Pays multiples, 2013.
  • Mohammed Nadhem M. Jawad, « Le monde de l’enfance chez Jabbar Yassin Hussin et l’écriture de la vie chez Annie Ernaux. » Thèse de doctorat, École doctorale Sciences de l’homme et de la société, Tours, France, 2012.
  • Eylem Aksoy Alp, « L’énonciation et la polyphonie dans l’œuvre d’Annie Ernaux » Thèse de doctorat, Ecole doctorale Concepts et langages, Paris, France, 2012.
  • Fabien Arribert-Narce, Photobiographies: pour une écriture de notation de la vie (Roland Barthes, Denis Roche, Annie Ernaux), Paris, France, H. Champion, 2014, 2014.
  • Muriel Andrin et Stéphanie Loriaux (dir.), Sextant (Bruxelles), ISSN 1370-267X. Pratiques de l’intime, Bruxelles, Belgique, GIEF-Ed. de l’Université de Bruxelles, 2012.

À vous de repérer dans cette liste des titres qui vous semblent intéressants, de les localiser en bibliothèque pour y consulter le sommaire et voir si des chapitres sont utilisables.

Cette recherche peut être répétée en portant cette fois sur les thèmes de votre recherche, grâce à des mots clefs comme « pudeur, maigreur, littérature » et d’essayer des synonymes si c’est insuffisant. Vous trouverez des ouvrages tels que :

  • Sibylle Saxer, Die Sprache der Blicke verstehen: Arthur Schnitzlers Poetik des Augen-Blicks als Poetik der Scham, Freiburg im Breisgau, Allemagne, Rombach, 2010.
  • Noëlle Lévy, La femme sans vergogne: ou la femme impudique dans les textes médiévaux, Lille, France, Atelier national de Reproduction des Thèses, 2003.
  • Anaïs Frantz, « La pudeur au secret de la littérature: pour une autre lecture du “péché originel”. Marguerite Duras, Violette Leduc » Thèse de doctorat, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris, France, 2010.
  • Anaïs Frantz, Le complexe d’Eve: la pudeur et la littérature, Paris, France, H. Champion, 2013, 2013.
  • Lilas Nord et Carole Chaix, Mais qui a volé le maillot de la maîtresse en maillot de bain ?, Paris, France, Après la lune jeunesse, DL 2007, 2007.
  • Janine Rossard, Pudeur et romantisme: Mme Cottin, Chateaubriand, Mme de Krüdener, Mme de Stae͏̈l, Baour-Lormian, Vigny, Balzac, Musset, George Sand, Paris, France, A.G. Nizet, 1982.
  • Renaud Alexandre, Charles Guérin et Mathieu Jacotot (dir.), Rubor et pudor: vivre et penser la honte dans la Rome ancienne, Paris, France, Éditions Rue d’Ulm, 2012.
  • Katja Gvozdeva et Hans Rudolf Velten (dir.), Scham und Schamlosigkeit: Grenzverletzungen in Literatur und Kultur der Vormoderne, Berlin, Allemagne, De Gruyter, 2011.
  • James E. Fowler, The libertine’s nemesis: the prude in « Clarissa » and the « roman libertin », London, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Legenda : Modern Humanities Research Association : Maney Publishing, 2011.

Je vous conseille aussi d’interroger le portail national Thèses.fr qui signale toutes les thèses françaises en cours ou soutenues. Il donne accès à la version électronique d’une partie des thèses soutenues. Vous trouverez notamment la vingtaine de thèses consacrées à Annie Ernaux d’une part et à Hervé Guibert d’autre part, et dont une partie est accessible librement en ligne : vous pourrez ainsi consulter leurs bibliographies finales, qui vous serviront à trouver des sources plus précises. Par exemple, ces thèses :

  • Sohrab Khani Satelou, La littérature et la maladie : le sida à travers l’écriture romanesque d’Hervé Guibert, Limoges, 2001.
  • Gérard Danou, Le corps souffrant : littérature et médecine, Paris 7, 1993.

Pour trouver des articles de revues universitaires, utilisez des bases de données telles que :

  • la Bibliographie de la littérature française (BLF) : base qui dépouille le contenu de revues littéraires françaises
  • MLA : base qui dépouille le contenu de revues de Lettres et Sciences humaines internationales
  • CAIRN : base d’articles de revues francophones, dont quelques-unes en littérature
  • JSTOR : base d’articles de revues universitaires internationales de Lettres et Sciences humaines

Ces bases sont accessibles en bibliothèque universitaire, notamment à Paris 3. Rendez-vous sur le portail Virtuose + pour les trouver (dans la rubrique « Liste des bases de données »). Un certain nombre de nos tutoriels vous aideront à les utiliser.

En espérant avoir pu au mieux vous aider,

Direction des bibliothèque universitaires de Paris 3-Sorbonne Nouvelle 
http://www.dbu.univ-paris3.fr/fr/
Pour le service Rue des facs 
http://www.ruedesfacs.fr/



Citer ce billet
ruedesfacs (2015, 4 septembre). Maigreur et pudeur dans les œuvres d’Hervé Guibert et d’Annie Ernaux. Le carnet de Rue des facs. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ttg7