Les crises de Boulanger à Dreyfus (1885-1899)

Question : 

Bonjour,

Pouvez-vous me donner des pistes bibliographiques au sujet des crises de Boulanger à Dreyfus (1885-1899) ?

Merci d’avance.

Réponse : 

Suicide du Général Boulanger

Bonjour,

► Pour toutes vos recherches voici les premiers outils à utiliser :

  • le SUDOC http://www.sudoc.abes.fr vous permet de faire une première recherche sur votre sujet et de trouver rapidement une liste d’ouvrages correspondant à votre demande. Une fonction « où trouver ce document » vous permet de localiser la bibliothèque ou vous pourrez lire les ouvrages qui vous intéressent (et éventuellement les emprunter si vous disposez des droits d’inscription).
  • Google scholar est l’outil du célèbre moteur de recherche permettant de trouver des livres ou articles de revues liés à un sujet (avec parfois des extraits en lecture simple, non-téléchargeables).
  • Gallica est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France. Ce site vous permet de télécharger des ouvrages anciens, des images, des revues, des journaux avec un moteur de recherche simple. On ne trouve sur Gallica que les ouvrages faisant partie du domaine public (c’est-à-dire dont les auteurs sont morts il y a plus de 70 ans). Il existe quelques ouvrages et revues récentes mais il ne s’agit très souvent que d’extraits.
  • Pour une recherche historique ou biographique, je recommande fortement la lecture de l’Encyclopédie universalis bien plus fiable que l’Encyclopédie wikipedia (dont les auteurs sont anonymes et les articles trop souvent fondés sur allégations sans références. Ces allégations sont repérables par une note intitulée « réf. Nécessaire »).
  • Pour une recherche littéraire, je vous conseille de lire les appareils critiques des œuvres complètes de l’auteur sur lequel vous effectuez une recherche dans la collection La Pléiade. Ces appareils critiques sont rédigés par des spécialistes reconnus en France comme les plus sérieux et les plus documentés.
  • Pour trouver une bibliographie, il suffit bien souvent de consulter celles qui se trouvent à la fin des articles de l’Encyclopédie universalis.
  • Enfin, un outil très pratique est le site de la Bibliothèque municipale de Lyon « Le Guichet du savoir »http://www.guichetdusavoir.org/ Toutes les questions posées par les lecteurs sont archivées avec les réponses des bibliothécaires.

Tous ces outils sont disponibles à la Bibliothèque des Grands Moulins pour tous les lecteurs (même si vous n’êtes pas inscrit).

► Pour une recherche plus pointue, la Bibliothèque des Grands Moulins dispose de bases de données permettant de trouver de très nombreux articles en français et dans d’autres langues. La base CAIRN vous donne accès à la presse universitaire ainsi qu’à une partie des ouvrages de la collection « Que sais-je ? » (en lecture simple, non-téléchargeable).

► La base FACTIVA est complémentaire de la base CAIRN car elle contient des abonnements à des journaux et des hebdomadaires. Ces deux bases sont consultables à la Bibliothèque des Grands Moulins en libre-accès.

► Pour répondre à votre question, je vous suggère de consulter tout d’abord les articles « Affaire Dreyfus », « Boulangisme » et « IIIè République » de l’Encyclopédie Universalis.

Puis de sélectionner des livres dans cette bibliographie qui vous aidera :

– STERNHELL Zeev,«Anatomie d’une crise: le boulangisme» , in Maurice Barrès et le nationalisme français, Bruxelles, Ed. Complexe, 1985, pp 61-107.

– GIRARDET Raoul, «L’épisode boulangiste et la naissance du«parti national»», in Le nationalisme français 1871-1914, Paris, collection U, Armand Colin, 1966, pp 129-141.

– DANSETTE Adrien, Le boulangisme, Paris, éditions Fayard, 1947.

– GARRIGUES Jean, Leboulangisme, Paris, Presses universitaires de France, 1992.

– Michel Leymarie, La postérité de l’affaire Dreyfus Presses Univ. Septentrion, 1998 – (ce livre contient une bibliographie très détaillée)

– La République radicale ? 1898-1914, Nouvelle histoire de la France contemporaine, tome 11 Editions du Seuil.

► Puis, Je vous conseille d’aller sur Gallica et de consulter le quotidien de Clemenceau « L’Aurore » (en allant dans la rubrique « presse et revues » puis en cliquant sur « les principaux quotidiens », vous y trouverez le fameux « J’accuse » de Zola et beaucoup d’autres articles sur l’Affaire.

Le « Revue blanche » était une revue d’intellectuels en faveur de Dreyfus, il serait judicieux de la consulter.

► Enfin, Dans le SUDOC, vous trouverez des thèses de doctorat et des pistes de recherche en allant dans « tous les mots » tapez : Affaire Dreyfus, Boulangisme, IIIè République.

Si cela vous intéresse, au cours de la IIIè République, il y eut d’autres affaires comme : l’Affaire des Fiches, L’affaire Stavisky, l’affaire Prince, L’affaire Marguerite Steinheil, l’affaire Marix (le capitaine Marix, capitaine officiant au Conseil de guerre monnayait des exemptions et révisions pour les appelés du contingent, il était proches des milieux radicaux et maçonniques).

► Il existe des émissions sur France culture que vous pouvez podcaster pour une première approche, surtout l’émission « La Fabrique de l’histoire ». Je vous laisse chercher sur le site de France Culture. En plus des émissions, vous trouverez des résumés de livres ici

AFFAIRE DREYFUS – (repères chronologiques)

15 octobre 1894
Arrestation du capitaine Alfred Dreyfus, convaincu d’avoir livré des documents confidentiels à l’Allemagne.

19-22 décembre 1894
Le conseil de guerre condamne Dreyfus à la déportation à vie.

Mars 1896
Le commandant Picquart, chef du Bureau des renseignements de l’armée, découvre les fausses pièces du dossier d’accusation.

13 janvier 1898
Zola publie sa lettre ouverte « J’accuse » dans L’Aurore.

Février 1898
Premier procès de Zola, cassé pour vice de forme ; second procès en juillet.

4 juin 1898
Création de la Ligue des droits de l’homme.

31 août 1898
Suicide du colonel Henry, auteur du faux dossier d’accusation.

13 février 1899
Émile Loubet succède au président Félix Faure, qui était opposé à la révision du procès.

23 février 1899
Tentative de coup d’État de Paul Déroulède.

3 juin 1899
Renvoi de Dreyfus devant le conseil de guerre.

4 juin 1899
Le président Loubet est bousculé à Auteuil par des adversaires de la révision.

22 juin 1899
Cabinet Waldeck-Rousseau de « défense républicaine ».

7 août-9 septembre 1899
Au procès de Rennes, Dreyfus est de nouveau jugé coupable, mais avec « circonstances atténuantes ».

19 septembre 1899
Le président Loubet signe la grâce de Dreyfus.

12 juillet 1906
Réhabilitation de Dreyfus ; il est réintégré dans l’armée le lendemain.

Pour le service Rue des facs

SCD de l’Université Paris-Diderot Paris 7
http://bibliotheque.univ-paris-diderot.fr/
Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/