La Dynastie d’architectes Franque

Question :

Bonjour,

À Gallargues-le-Montueux, la façade de l’ancien château de la famille des Rochemore, brûlé au début de la Révolution (actuellement temple pour le culte protestant ), présente des similitudes avec celle de l’ ex-hôpital Ste Marthe d’Avignon. Mais, du fait de l’incendie du château, nous ne disposons d’aucun document permettant de connaitre l’aspect de cette bâtisse à la fin du 18° siècle ainsi que le nom de l’architecte.
Natif d’Avignon, j’ai pensé aux Franque, famille d’architectes avignonnais du 18° s, qui a bâti de nombreux hôtels particuliers et bâtiments publics (tant en Avignon que dans le sud de la France et à Paris ) et qui aurait travaillé sur des projets en Languedoc.
Pour avancer dans nos recherches, où et comment consulter, si elles existent, les archives (plans, dessins, notes, etc…) de cette dynastie d’architectes ? à Nîmes, Montpellier ou Avignon ? Pourriez vous nous conseiller en la matière ?
Je vous en remercie par avance,

Sincèrement vôtre.

Réponse : 

Bonjour

Votre recherche sur les traces laissées par la dynastie d’architectes Franque dans les archives du Sud de la France rejoint en partie une question déjà traitée par la bibliothèque de la Cité de l’architecture et du patrimoine pour le service Rue des facs.

La réponse ci-dessous reprend plusieurs éléments de ce premier travail.

Cette famille d’architectes comporte trois membres pour lesquels des informations sont accessibles :

Jean-Baptiste Franque (1658-1758) et ses deux fils, François II (1710-1793) et Jean-Pierre (1718-1810).

■ Nous vous conseillons tout d’abord d’interroger le catalogue du Système universitaire de documentation

http://www.sudoc.abes.fr/

Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents.

Il donne la référence d’une thèse de doctorat en histoire de l’art soutenue à l’Université Paris 4 Sorbonne en 2011 :
Les Franque : [Ressource électronique] : une dynastie d’architectes avignonnais au XVIIIe siècle / Béatrice Gaillard.

http://www.sudoc.fr/169896595

Cette thèse est accessible en ligne via la bibliothèque en ligne de Paris Sorbonne :

http://www.paris-sorbonne.fr/les-bibliotheques/la-bibliothe
que-en-ligne-de-paris/
, consultation libre sur place (accès distant possible après autorisation).

http://www.paris-sorbonne.fr/les-bibliotheques/vous-recherc
hez/des-theses-ou-des-memoires/

Nous avons également effectué une recherche mots-sujets « Architecture France Sud 18e siècle » qui nous a permis de trouver la thèse suivante :
Les châteaux du Comtat Venaissin à l’époque classique / Laïla Commin-Allie, soutenue à l’université d’Aix-Marseille en 2000.

http://www.sudoc.fr/05860247X

■ L’interrogation du catalogue mondial Worldcat donne la référence d’un autre article : « Franque et Germain; douze lettres de Germain, orfèvre, à J.B. et François Franque, architectes, d’Avignon, communiquées et annotées par M. Léon Lagrange », in Archives de l’art français, 2e série, t. 2, p. [177]-197.

http://www.worldcat.org/title/<a= » »< a= » »>franque-et-germain-douze-lettres-de-germain-orfevre-a-jb-et-francois-franque-architectes-davignon-communiquees-et-annotees-par-m-leon-lagrange/oclc/61184782?referer=di&ht=edition<>>

Voici la notice SUDOC de la revue pour la localiser dans une bibliothèque française.

http://www.sudoc.fr/045233101

■ En ce qui concerne les archives présentes dans le Sud de la France, nous vous conseillons de vous adresser :

– aux Archives départementales du Vaucluse

http://earchives.vaucluse.fr/results.html?base=ead&champ1=f
ulltext&op1=AND&search_type=simple&query1=franque&ssearch-submit-npt.x=0&ssearch-submit-npt.y=0

– aux Archives départementales du Gard pour trouver des informations sur la famille de Rochemore (Rochemaure) au 18e siècle

http://www.gard.fr/au-quotidien/se-cultiver-lire-et-visiter
/archives-departementales.html

-aux Archives municipales d’Avignon, à la fois pour l’hôpital Sainte-Marthe :

http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/WEB_IndexLanceRe
ch_Edifices_230/ILUMP32157

et pour la famille Franque.

http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_changePageLi
ste/009400618439/h24193/ILUMP30826

■ C’est l’activité de François II Franque qui est la plus documentée comme en atteste la fiche de l’encyclopédie Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_II_).
Cet article cite de nombreuses sources (ressources en ligne, livres, périodiques, archives, etc.) et semble être le fruit d’une longue recherche réalisée par un contributeur Wikipédia dont le pseudonyme est « Justelipse »http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Justelipse.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, discuter avec ce contributeur via Wikipédia :http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:Justeli
pse
. Aller dans le menu « ajouter une discussion ».

■ Et pour compléter votre recherche iconographique sur François II Franque, nous vous signalons :

– La base des fonds patrimoniaux de la Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art http://agorha.inha.fr mentionne 29 documents correspondants à des dessins de François II Franque. Ils appartiennent à la collection Jacques Doucet et sont conservés à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art. Par ailleurs, 9 dessins de cette collection ont été numérisés dans la bibliothèque numérique de l’INHA http://bibliotheque-numerique.inha.fr/ et sont consultables en ligne.

– Le catalogue de la Bibliothèque nationale de France http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb14980162r/PUBLIC (cliquer sur « voir les notices »), indique des plans imprimés de François II Franque conservés au Département des Cartes et plans (site Richelieu), ainsi que des recueils d’estampes conservés au Département des Estampes et de la photographie (site Richelieu également).

Espérant avoir pu vous aider dans votre recherche,

Cordialement,

Bibliothèque de la Cité de l’architecture et du patrimoine
http://portaildocumentaire.citechaillot.fr/
Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/