La Croisière jaune menée par Citroën (1931-1932)

Question : 

Bonjour, je recherche actuellement des informations sur les conditions de collecte d’objets pendant la croisière jaune menée par Citroën et notamment le devenir de ces derniers. Je recherche plus particulièrement l’histoire d’un briquet mongol, passé par le musée Citroën puis par le musée de l’Homme avant d’être transmis ai quai Branly. Il y est désormais conservé sous le numéro 71.1935.115.53.

Merci pour l’attention que vous porterez à ma question.

Réponse :

Expédition jaune Citroën

Bonjour,

■ Suite à votre question, j’ai consulté le portail de ressources en ligne Persée, (http://www.persee.fr/), qui donne libre accès gratuitement aux articles de 60 revues scientifiques francophones en texte intégral, dans le domaine des sciences humaines et sociales. Une recherche avec les mots-clés « croisière jaune » et « Leroi-Gourhan » (ethnologue ayant participé à la Croisière jaune en vue de collecter des objets) donne 5 réponses, parmi lesquelles celle-ci pourrait vous intéresser particulièrement :

– Dupaigne Bernard. Histoire des collections d’Asie du Musée de l’Homme. In: Outre-mers, tome 88, n°332-333, 2e semestre 2001. collectes et collections ethnologiques : une histoire d’hommes et d’institutions. pp. 129-152.
Disponible à l’adresse url suivante : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/outre_1631-0438_2001_num_88_332_3885 (Consulté le 28 mars 2014)
Vous pouvez librement télécharger les articles en format pdf et effectuer une recherche plein texte. Cette référence en particulier mentionne des objets mongols rapportés pour le musée de l’Homme en 1934.

■ Pour compléter votre recherche, vous pouvez effectuer une recherche dans les différents catalogues du musée du quai Branly, notamment celui des archives :
http://www.quaibranly.fr/fr/documentation/le-catalogue-des-archives-et-de-la-documentation.html 
Une recherche avec le n° d’objet que vous avez indiqué renvoie effectivement vers un dossier conservé au service des archives, intitulé « Mission Citroën – Afghanistan à Chine ». Vous pouvez venir le consulter sur place, du lundi au vendredi de 10h à 18h30, uniquement sur rendez-vous (demande à adresser à archidoc@quaibranly.fr ).

Pour élargir et compléter votre recherche, vous pouvez rechercher des documents sur la croisière jaune en général.

Je vous conseille de consulter le catalogue de la médiathèque du musée du quai Branly : http://www.quaibranly.fr/fr/documentation/le-catalogue-de-l
a-mediatheque.html
, et celui du SUDOC : http://www.sudoc.abes.fr:

Une recherche dans le catalogue de la médiathèque du musée du quai Branly avec les mots-clés « Expédition Citroën Centre-Asie 1931-1932 » donne 11 références, parmi lesquelles :

– Ariane Audouin-Dubreuil, La Croisière jaune : sur la route de la soie, 2003, disponible à la médiathèque de recherche sous la cote DS 10 AUD

– Georges Le Fèvre et Paul Pelliot, La croisière jaune. suivi de La Haute Asie : expédition Citroën Centre-Asie, Haardt-Audouin-Dubreuil, 1991, disponible disponible à la médiathèque de recherche sous la cote DS 10 LEF

– Fabien Cravan Sabatès, La Croisière jaune Citroën : 1931-1932, 1979, disponible à la médiathèque de recherche (en magasin, sur demande) sous la cote F-L-B-000418

– Caroline Haardt de la Baume et Jean-François Ruchaud, Alexandre Iacovleff, Les croisières Citroën, catalogue d’exposition ( Les Sables-d’Olonne, Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, 1er décembre 2012-10 mars 2013), disponible à la médiathèque de recherche (en magasin, sur demande) sous la cote N-A-030775

■ Le SUDOC est un catalogue collectif qui vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires. Il permet également de savoir quelles bibliothèques détiennent ces documents. Une recherche dans le catalogue du Sudoc avec les mêmes mots-clés « Expédition Citroën Centre-Asie 1931-1932 » donne 25 références, parmi lesquelles :

– Ariane Audouin-Dubreuil, Marie et Étienne Christian, Les croisières Citroën : 1922-1934, 2009

– Éric Deschamps, La Croisière jaune chroniques 1929-1933, 2003

– Dodeman, Jean-Louis, Lettres de Chine: Pierre Teilhard de Chardin – Mission d’exploration Citroën/Centre-Asie – Groupe Chine de la Croisière Jaune (1931-1932), 1991

Pour localiser ces documents, ou tout autre document dans une bibliothèque, cliquer sur “où trouver ce document ?” lorsque vous vous trouvez sur une notice bibliographique.
Si le document que vous désirez consulter ne se trouve pas dans votre bibliothèque (ou pas dans une bibliothèque de Paris ou de la Région parisienne, si vous vous situez dans cette région), vous pourrez recourir au PEB (Prêt entre bibliothèques) pour le faire venir dans votre établissement. Le PEB fonctionne pour les ouvrages, thèses, articles de périodiques… Renseigner-vous auprès des bibliothécaires de votre institution pour en connaitre les modalités.

■ Enfin, vous pouvez effectuer une recherche dans les ressources numériques, telles que Cairn (https://www.cairn.info/ ) ou Jstor (http://www.jstor.org/) qui diffusent des articles de périodiques académiques en texte intégral.
Une recherche sur Jstor avec les mots « croisiere jaune » donne par exemple le résultat suivant :
– L. V. S. Blacker,” La Croisiere Jaune”, in The Geographical Journal, Vol. 81, No. 1 (Jan., 1933), pp. 53-58

Attention, pour avoir accès au texte intégral de l’article, vous devez vous déplacer dans une bibliothèque abonnée à Jstor, par exemple la médiathèque du quai Branly.

En espérant avoir répondu à votre question, n’hésitez pas à nous recontacter pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement,

Médiathèque du Musée du quai Branly
http://www.quaibranly.fr/fr/enseignement/la-mediatheque.html
Pour Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/



Citer ce billet
ruedesfacs (2014, 28 mars). La Croisière jaune menée par Citroën (1931-1932). Le carnet de Rue des facs. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ttda