L’économie norvégienne est-elle dépendante de ses exportations ?

Question : 

Bonjour,

Je cherche des ouvrages qui synthétisent l’économie norvégienne d’aujourd’hui et plus particulièrement la maladie hollandaise (dépendance du pays vis à vis de ses exportations)

Merci

Réponse :

Bonjour,

Après maintes requêtes tant dans les moteurs de recherche généralistes (Google) ou bouquets de revue en accès libre, les catalogues (inter)universitaires, ainsi que les bases de données soumises à abonnement, je suis parvenu à la conclusion que l’économie norvégienne fait précisément exception en tant que l’un des rares pays qui ne soit pas atteint par cette “maladie” – d’où l’intérêt reconnu à cette exception.

Dès lors, les documents abordant cette situation d’exception seront ils moins nombreux que ceux sur les pays qui en sont atteints. Je vais dès lors prendre en compte, outre les ouvrages, les articles correspondant à votre problématique.

Je vais vous présenter différentes orientations de recherche, en vous invitant à vous rendre soit à la bibliothèque centrale de l’Université Paris 1 (située 90 rue de Tolbiac) afin de consulter les bases de données proposées avec accès sous abonnement, compte tenu de la proximité géographique de votre établissement.

La première difficulté tient à l’usage du langage libre. J’ai observé plusieurs formulations : “maladie hollandaise”, “mal hollandais”, “syndrome hollandais”. Cette dernière expression a longtemps été utilisée comme mot sujet dans les catalogues. Or son usage n’est plus autorisé depuis avril 2013 et c’est désormais l’expression “malédiction des ressources naturelles” qu’il convient d’utiliser comme mot sujet (l’accentuation n’est pas indispensable). Cependant l’indexation des notices bibliographiques n’a pas été modifiée.

■ Je vous propose dans un premier temps d’interroger le Sudoc consultable à la page http://www.sudoc.abes.fr/. Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur.

Une requête sur les mots sujets norvege economique* (l’astérisque permettant d’obtenir le singulier comme le pluriel) fournit de nombreuses réponses, qu’il est possible de sélectionner selon la langue. Une restriction aux documents publiés en norvégien orientera exclusivement vers des documents localisés à la bibliothèque nordique de la Bibliothèque Sainte-Geneviève. Une restriction aux documents publiés en français oriente vers 103 réponses, les plus récents étant essentiellement publiés par l’OCDE (consultables en ligne à Paris 1) et Ubifrance.

J’ai acquis et parcouru les actes du document suivant (qui n’est pas encore disponible au prêt), décrit par le notice la plus récente : si toutes les contributions ont en effet pour sujet les enjeux du pétrole en Norvège, celles l’abordant sous l’angle économique ne mentionnent pas la problématique qui vous intéresse en premier lieu. Je vous transmets cependant la référence.

– La Norvège et l’or de la mer : actes du colloque international pluridisciplinaire tenu à l’Université de Caen (19-20 novembre 2010) / [organisé par l’] Équipe de recherche sur les littératures, les imaginaires et les sociétés (ERLIS), Université de Caen Basse-Normandie ; réunis par Christian Bank Pedersen et Havard Astrup Bakke. – Caen : Presses universitaires de Caen, 2013. – 1 vol. (143 p.). – (Symposia).
ISBN 978-2-84133-483-4 http://www.sudoc.fr/174331185

Des documents indexés par les mots-sujets mentionnés plus haut, un seul fait explicitement référence à la Norvège dans sa description bibliographique (auteurs, intitulés de contributions). Édité par le Fonds monétaire international, il est publié en anglais (ce qui demandera de désélectionner le filtre restreignant aux ouvrages en français). Il est uniquement disponible à la bibliothèque universitaire de Dauphine, à laquelle ont accès les lecteurs extérieurs inscrits en master.

La référence de ce document est la suivante :

Beyond the curse : policies to harness the power of natural resources / editors, Rabah Arezki, Thorvaldur Gylfason, and Amadou Sy. – [Washigton, D.C.] : International Monetary Fund, cop. 2011. – 1 vol. (XI-275 p.).
ISBN 978-1-616-35145-8 <http://www.sudoc.fr/169387887>

■ L’onglet Ressources transversales du portail de la documentation en ligne de la BULAC oriente vers deux sites donnant libre accès au texte intégral d’articles publiés dans des revues académiques.

■ Une requête dans la base Persée m’a orienté vers un compte-rendu signalant la publication d’un article, lui même édité dans une revue disponible à la BULAC. Cet article a certes été publié en 1984 dans le numéro 26 de la revue Peuples méditerranéens (par conséquent fort ancien).

■ Les réponses aux requêtes dans la base Revues.org sont moins pertinentes car ne concernent pas l’économie norvégienne.

Je vais à présent vous orienter vers des bases de données auxquelles la BULAC n’est pas abonnée, mais que vous pourrez consulter dans les locaux des autres établissements proposés. Les lecteurs extérieurs peuvent consulter les bases de données dans les locaux de la bibliothèque centrale de Paris 1, mais seule l’inscription administrative comme étudiant de l’Université donne droit à l’accès distant.

■ La base de données Cairn permet d’accéder au texte intégral non seulement des articles de plusieurs revues académiques mais également à celui d’ouvrages collectifs et “d’encyclopédies de poche” (collections Que sais je ? et Repères).

Une requête en texte intégral sur les termes Norvège maladie hollandaise oriente vers 12 articles. Seules les trois premiers documents – ainsi que le douzième et dernier – sont pertinents, ayant pour sujet la maladie ou malédiction et citant brièvement la Norvège. Le premier article a été réédité comme chapitre (sous le titre ‘La maladie hollandaise”) de l’ouvrage suivant

– Mondialisation et compétition : pourquoi certains pays émergents réussissent et que d’autres non / Luiz Carlos Bresser-Pereira ; traduit de l’anglais par Yann Guillaud ; préface de Robert Boyer. – Paris : la Découverte, 2009. – 1 vol. (194 p.).
ISBN 978-2-7071-5618-1 <http://www.sudoc.fr/132045117>

■ Inversement, la base de données de l’OCDE (OECD ilibrary) vous orientera vers des études, dont l’une est régulièrement mise à jour et certes ne mentionne pas explicitement la maladie et la malédiction, mais permet de comprendre comment ce pays n’en est pas atteint.

Il faut sélectionner l’onglet Livres puis Norvège dans le menu déroulant. Après avoir cliqué sur le premier lien (Études économiques de l’OCDE), le menu situé à droite vous permettra d’accéder aux différentes rééditions, la plus récente ayant été mise à jour en 2012.

■ La consultation de ces documents pourra être complétée par celle d’articles de presse généraliste dans la base de données Europresse. Il convient d’inscrire Norvège dans les mots du titre, de bien veiller à sélectionner “toutes les archives” dans le menu déroulant Date.

Dans la mesure où la formulation est en langage libre, des réponses différentes, certaines concordantes, d’autres non, sera obtenu si on inscrit en texte intégral “maladie hollandaise” (4 réponses), “mal hollandais” (4 réponses), ou “syndrome hollandais” (5 réponses). Les guillemets sont nécessaires en tant qu’opérateur de proximité.

Parmi les références obtenues :

– Pétrole : la surprenante frugalité de la richissime Norvège / Marie-Laure Le Foulon
Le Figaro – 24/04/2003 – 1450 mots

– Norvège : les pièges de l’opulence pétrolière / Daniel Bastien
Les Echos – 07/09/2006 – 1249 mots

– Comment Oslo gère son magot pétrolier / Catherine Bernard
Enjeux – Les Echos – 01/04/2006 – 1639 mots

■ Ces requêtes pourront être complétées par une interrogation de la base de données Francis, qui donne accès aux résumés et parfois au texte intégral de revues académiques francophones et anglophones. Concernant votre problématique, seuls les réponses obtenues par interrogation en anglais se sont avérées pertinentes.

Une requête portant sur le terme Norway dans les mots du titre et les termes ‘Dutch disease’ dans le résumé oriente vers deux réponses. Si on substitue les termes ‘Resource curse’ (qui sont l’équivalent de la ‘malédiction des ressources naturelles’) à ‘Dutch disease’, on obtient trois références, dont seule la première est commune aux deux requêtes.

Les quatre références sont les suivantes (seules les trois premières références proposant l’accès au texte intégral) :

– Oil wealth dissatisfaction and political trust in Norway: a resource curse? / Ola Listhaug.
West European politics 28.4 (Sep 2005): 834-851.

– Escaping the Resource Curse and the Dutch Disease? When and Why Norway Caught Up with and Forged Ahead of Its Neighbors / Erling Roeed Larsen.
American Journal of Economics and Sociology 65.3 (Jul 2006): 605-640.

– Oil revenues and macroeconomic volatility in Norway / François Boye.
OPEC energy review 35.4 (Dec 2011): 334-360.

– The dynamics of resource-based economic development: evidence from Australia and Norway / Simon Ville ; Olav Wicken.
Industrial and corporate change 22.5 (Oct 2013): 1341-1371.

En espérant vous avoir aidé dans votre recherche.

Cordialement,

Université Paris I Panthéon-Sorbonne
http://www.univ-paris1.fr/recherche/bibliotheques-et-centres-de-documentation/repertoire-des-centres/
Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/



Citer ce billet
ruedesfacs (2014, 13 janvier). L’économie norvégienne est-elle dépendante de ses exportations ? Le carnet de Rue des facs. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ttcj