Textes littéraires et conflits religieux (christianisme)

Question :

Bonjour,

je souhaite préparer un exposé qui serait un commentaire d’un extrait de texte littéraire relatant un ou plusieurs conflits concernant la religion chrétienne. Pourriez-vous m’indiquer des ouvrages qui puissent traiter de ce sujet ?

Je vous remercie par avance pour l’aide que vous pourrez apporter à mes recherches.

Bien cordialement.

Réponse :

Bonjour,

Tout d’abord, merci pour votre question et votre utilisation du service.

Pour commencer, sachant que votre demande est assez large et ne porte pas sur une période particulière, je vous invite à consulter (sauf mention contraire, ils sont disponibles à la bibliothèque de Paris-3, dont le catalogue est consultable à l’adresse suivante : http://virtuoseplus.univ-paris3.fr/) :

– Alain Corbin (sous la direction de), Histoire du christianisme : pour mieux comprendre notre temps, Paris, Ed. du Seuil, 2007 : http://www.sudoc.fr/113726597 , pour une approche générale.

Histoire du christianisme, 13 tomes, Desclée : http://www.sudoc.fr/053625692 (tome 1), pour une approche chronologique en fonction de la date de votre texte.

– Jean Duchesne (sous la direction de), Histoire chrétienne de la littérature : l’esprit des lettres de l’Antiquité à nos jours, Paris, Flammarion, 1996 : http://www.sudoc.fr/004049012, pour envisager les liens entre christianisme et littérature.

Ce sont des références générales, pour aller plus loin, il faudrait plus d’éléments de votre part sur ce texte (auteur, titre, date, nature) et sur son contenu.

N’hésitez pas à nous solliciter à nouveau si ces premiers éléments ne vous suffisent pas.

Bien cordialement,

Bibliothèques universitaires de l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
http://www.bib.uvsq.fr/

Pour le service Rue des facs,
http://www.ruedesfacs.fr/


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.