La Mobilité sociale au Moyen-Âge

Question : 

Bonjour,

Je cherche des pistes bibliographiques pour étudier l’expression de la
mobilité sociale dans la littérature médiévale. Si vous avez des
suggestions… Je prends !

Cordialement,

Réponse :
Duc de Bourgogne au 15e s.

Duc de Bourgogne au 15e s.

Bonjour,

Il est relativement difficile de trouver des ressources sur votre sujet, dans la mesure où il croise trois thèmes

  • Mobilité sociale
  • Moyen-Âge
  • Littérature

J’ai commencé mes recherches par des bases de données d’articles, notamment CAIRN, JSTOR, Bibliographie de la littérature française, Klapp Online, Persée, sans trouver de références portant vraiment sur le sujet. La recherche était en effet trop précise. Je vous conseille donc d’élargir la recherche, et de l’axer sur le volet histoire sociale plus que littérature médiévale : l’histoire sociale s’appuie en effet, parmi ses sources historiques, sur le matériau littéraire.

Je n’ai pas trouvé de thèses portant sur le sujet non plus sur theses.fr. Je suis donc allé interrogé le Sudoc (catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur) avec les mots-sujet suivants :

  • Élite (sciences sociales) — Moyen âge
  • Histoire médiévale — Aspect social
  • Histoire économique — Moyen âge
  • Histoire sociale — Moyen âge

J’ai pu ainsi trouver les références d’une centaine de monographies sur l’histoire sociale du Moyen-Âge, que je vous conseille de consulter de cette manière :

  1. Étudier le sommaire et repérer si une partie aborde la mobilité sociale
  2. Si vous en trouvez, étudier systématiquement les références bibliographiques citées en notes de bas de page
  3. Consulter systématiquement les bibliographies finales

En effet, les références bibliographiques citées dans des ouvrages universitaires (même des manuels généralistes) vous permettront de rebondir sur des références beaucoup plus ciblées (articles, actes de colloques notamment). Parmi ces monographies, voici une sélection :

L’incontournable Jacques Le Goff, notamment :

  • Les Intellectuels au Moyen Age, Éditions du Seuil, Paris 1957
  • La Civilisation de l’Occident médiéval, Arthaud, Paris, nouv. éd. 1984

mais aussi

  • H. Pirenne, , Histoire économique et sociale du Moyen Âge, coll. « Hier », Paris, puf, nouv. éd., 1969.
  • François Bougard, Laurent Feller et Régine Le Jan (dir.), Les élites au haut moyen âge: crises et renouvellements, Turnhout, Belgique, Brepols, 2010.
  • Hilde De Ridder-Symoens, « Possibilités de carrière et de mobilité sociale des intellectuels-universitaires au Moyen Age », 1986.
  • Philippe Depreux, Les sociétés occidentales du milieu du VIe siècle à la fin du IXe siècle, Rennes, France, Presses universitaires de Rennes, 2002.
  • Philippe Depreux, François Bougard et Régine Le Jan (dir.), Les élites et leurs espaces: mobilité, rayonnement, domination (du VIe au XIe siècle), Turnhout, Belgique, Brepols, 2010.
  • Alain Derville, La société française au Moyen âge, Villeneuve-d’Ascq, France, Presses universitaires du Septentrion, 2000.
  • Bruno Dumézil, La société médiévale en Occident, Paris, France, Ellipses, impr. 2006.
  • Élisabeth Malamut et idéologies et croyances au Moyen âge Equipe de recherches Sociétés (dir.), Dynamiques sociales au Moyen Âge en Occident et en Orient, Aix-en-Provence, France, Publications de l’Université de Provence, 2010
  • Walter Prevenier (dir.), Marriage and social mobility in the late Middle Ages: Handelingen van het colloquium gehouden te Gent op 18 april 1988 ; ed. W. Prevenier, Gent, Belgique, 1989.

Voici par exemple quelques références d’articles trouvées dans des bibliographies :

  • J.Verger, « Les études, facteur de mobilité sociale en Europe à la fin du Moyen Âge », dans R.C.Schwinges et Ch. Hesse-P.Moraw(éd.),Europa im späten Mittelalter. Politik. esellschaft. Kultur, Munich, 2006,p.559-567
  • François BOUGARD et Régine LE JAN, « Hiérarchie. Le concept et son champ d’application dans les sociétés du haut Moyen Âge », in F. BOUGARD, D. IOGNA-PRAT et R. LE JAN (dir.), Hiérarchie et stratification sociale…, op. cit., p. 5-19.
  • Régine LE JAN, « Les élites au haut Moyen Âge. Approche sociologique et anthropologique », in F. BOUGARD, H.-W. GOETZ et R. LE JAN (dir.), Théories et pratiques des élites…, op. cit., p. 69-100
  • Steffen PATZOLD, « Noblesse oblige ? Se distinguer par l’emploi des richesses au haut Moyen Âge », in J.-P. DEVROEY, L. FELLER et R. LE JAN (dir.), Les élites et la richesse…, op. cit., p. 139-154

En espérant avoir pu vous aider,

Direction des bibliothèque universitaires de Paris 3-Sorbonne Nouvelle 
http://www.dbu.univ-paris3.fr/fr/
Pour le service Rue des facs 
http://www.ruedesfacs.fr/

Le Nomadisme dans les steppes eurasiennes

Question :

Bonjour,

Je tente de constituer une bibliographie minimum à propos des structures
sociales et politiques des nomades des steppes eurasiennes. Celles des Huns
seraient un plus. Comment m’y prendre efficacement ?

Avec mes remerciements,

Cordialement,

Réponse :

Rider in Mongolia - 2012 CC BY-SA 2.0 (uploaded by PDTillman)

Rider in Mongolia – 2012 CC BY-SA 2.0 (uploaded by PDTillman)

Bonjour,

La meilleure manière de constituer une bibliographie est de vous appuyer sur le catalogue du SUDOC afin de travailler sur vos mots-clés et d’obtenir une première liste de références :

http://www.abes.fr/Sudoc/Sudoc-public/Le-catalogue-Sudoc
Le catalogue du Système Universitaire de Documentation est le catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il comprend plus de 10 millions de notices bibliographiques qui décrivent tous les types de documents (livres, thèses, revues, ressources électroniques, documents audiovisuels, microformes, cartes, partitions, manuscrits et livres anciens…)

Une rapide recherche avec « Tous les mots » : « nomadisme huns » peut vous permettre de trouver des notices d’ouvrages dans la rubrique « Sujet » desquelles vous trouverez des mots-sujets précis correspondant à votre recherche, comme « Huns », « Nomades », « Eurasie », « Histoire », « Chine », « Ethnologie », « Ethnoarchéologie », « Asie centrale », « Antiquité », « Moyen âge », « Peuples altaïques », « Migrations de peuples » .

La recherche par mot-sujet « Huns » nous donne entre autres :
– un livre : La vie des Huns / Marcel Brion
– un article : Horde normade ou empire des steppes face à la Chine des Han ? : Quelques remarques sur l’étude du système politique des Xiongnu selon les sources écrites chinoises et les nouvelles données archéologiques / Juliana Holotová Szinek
– une thèse : L’organisation sociale et économique des Xiongnu de Mongolie : essai d’interprétation des sources archéologiques et textuelles (IIIe siècle avant notre ère – IIIe siècle de notre ère) / Juliana Holotova ; sous la direction de Flora Blanchon

La combinaison du mot-sujet « Nomades » avec d’autres mots-sujets dans la recherche avancée nous permet d’obtenir les résultats suivants :
– Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale / sous la direction de Charles Stépanoff, Carole Ferret, Gaëlle Lacaze, Julien Thorez
– Nomades et sédentaires en Asie centrale : apports de l’archéologie et de l’ethnologie : actes du [3e] Colloque franco-soviétique [sur l’archéologie de l’Asie centrale], Alma Ata, Kazakhstan, 17-26 octobre 1987 / textes réunis par H.-P. Francfort
– Les nomades : les peuples nomades de la steppe des origines aux invasions mongoles : IXe siècle av. J.-C.-XIIIe siècle apr. J.-C. / Iaroslav Lebedynsky
– Les empires nomades de la Mongolie au Danube : Ve-IVe siècles av. J.-C., XVe-XVIe siècles ap. J.-C / Gérard Chaliand. – Nouv. éd.

Sur ce sujet, il y a beaucoup de résultats dans d’autres langues que le français, mais qu’une recherche par mots-sujets en français vous ramènera également, comme ici :
– Nomads as agents of cultural change : the Mongols and their Eurasian predecessors / edited by Reuven Amitai and Michal Biran
– Barbaren im Wandel : Beiträge zur Kultur- und Identitätsumbildung in der Völkerwanderungszeit / [herausgegeben von Jaroslav Tejral]
– Il ruolo degli Unni e della altre popolazioni nomadi dell’Asia centrale nella geopolitica e geostrategia Euroasiatica / a cura di Aldo Colleoni

Les bases de données peuvent également vous être utiles :

– Universalis avec le mot-clé « steppes » renvoie à un article « Sibérie » contenant une rubrique « Les empires nomades » et à un article « Huns », tous deux accompagnés d’une bibliographie
– Cairn : le portail www.cairn.info qui regroupe notamment, en 2014, plus de 400 revues de référence dans la plupart deschamps disciplinaires des sciences humaines et sociales. Cette plateforme s’est par ailleurs ouverte à d’autres types de publications : les ouvrages de recherche (plus de 3 000 à ce jour), les encyclopédies de poche (Que sais-je ? et Repères), lesmagazines.
– Persee : Persee.fr offre un accès libre et gratuit à des collections complètes de publications scientifiques (revues, livres, actes de colloques, publications en série, sources primaires, etc.) associé à une gamme d’outils de recherche et d’exploitation.
Avec « nomadisme eurasie », elle donne par exemple :
Karl Jettmar, Les plus anciennes civilisations d’éleveurs des steppes de l’Asie centrale [ compte rendu / Numéro ] Laurent Champier, Revue de géographie de Lyon Année 1955 Volume 30 Numéro 3 pp. 259-261.
– [size=12.0pt]Le site PSL explore interrogé avec « nomadisme steppes » permet aussi de repérer des articles, comme : « Sur la Nature du nomadisme des steppes eurasiatiques / Marques, João Pedro dans la revue L’Homme, 1 October 1988, Vol.28(108), pp.84-98 »
PSL-Explore donne accès aux contenus documentaires et muséaux de PSL, à destination des chercheurs, étudiants et personnels des établissements membres, et de la communauté universitaire internationale. PSL-Explore inclut ainsi un outil de recherche documentaire qui signale et donne accès en un seul endroit à toutes les ressources documentaires et muséales des membres de PSL : manuscrits, livres, documents numérisés, articles, archives, ou encore partitions, enregistrements sonores, et vidéos.
https://explore.univ-psl.fr/fr

– Jstor : JSTOR is a growing digital library of academic journals, books, and primary sources. Avec “nomadism Eurasia”, la base indique entre autres :
– Ancient China and Its Enemies: The Rise of Nomadic Power in East Asian History by Nicola Di Cosmo. Review by: Peter B. Golden. The International History Review, Vol. 27, No. 3 (Sep., 2005), pp. 581-582
– Types of Pastoral Nomadism in Central and Southwest Asia / Elizabeth E. Bacon

Muse : Project Muse est une base de données de périodiques qui comprend entre autres près de 400 revues savantes américaines récentes en texte intégral, principalement dans le domaine des sciences humaines et sociales.
– Structures and Cultures of Diversity: Nomadism as Colonialism without a Metropole. Ab Imperio, 2/2012, pp. 10-16 ; by: I. Gerasimov, S. Glebov, A. Kaplunovski, M. Mogilner, and A. Semyonov

En espérant avoir pu vous aider,

Direction des bibliothèque universitaires de Paris 3-Sorbonne Nouvelle 
http://www.dbu.univ-paris3.fr/fr/
Pour le service Rue des facs 
http://www.ruedesfacs.fr/

La Mutation féodale

Question : 

Bonjour,

Pouvez-vous me guider sur le sujet  » La mutation féodale  » pour une dissertation ?

Merci

Réponse :

Steuben_-_Bataille_de_Poitiers

Bonjour,
Vous lirez pour commencer cet article de Georges DUBY, « FÉODALITÉ », dans Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2015. URL : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/feodalite/
Il vous offre une bibliographie assez complète.

Vous lirez sur la notion de mutation féodale cet ouvrage éponyme :

• Poly, Jean-Pierre, et Éric Bournazel. La mutation féodale: Xe-XIIe siècle. Paris : Presses universitaires de France, impr. 2004 (Coll. Nouvelle Clio).
Egalement du même auteur ce volume de la série « Histoire générale des systèmes politiques » : Bournazel, Éric, et Jean-Pierre Poly, éd. Les féodalités. Paris : Presses universitaires de France, impr. 1998
Cette notion de mutation féodale fait l’objet de débat :
• Barthélemy, Dominique. La mutation de l’an mil a-t-elle eu lieu ?: servage et chevalerie dans la France des Xe et XIe siècles. Paris : Fayard, impr. 1997.
Vous consulterez également sa synthèse parue dans la « Nouvelle histoire de la France médiévale » aux éditions du Seuil : Barthélemy, Dominique. La France des Capétiens, 978-1214. Paris, France: Ed. Points, DL 2015 (1er édition en 1990 sous le titre suivant : L’ordre seigneurial : XIe-XIIe siècle).
Enfin du même auteur, vous aurez une vision synthétique et imagée avec ce volume de la « Documentation photographique » intitulé La féodalité. Paris : La documentation française, 2013.

Je vous invite également à étudier le volume 2 de l’ »Histoire de France » paru aux éditions Belin qui propose la synthèse la plus récente pour ce qui touche à l’histoire de la France médiévale : Mazel, Florian. Féodalités, 888-1180. Édité par Jean-Louis Biget. Paris : Belin, DL 2010. Ce texte aborde notamment les débats historiographiques autour de la notion de mutation féodale.

Pour avoir une vision qui déborde le cadre français vous pouvez lire cette synthèse récente de Jérôme Baschet : La civilisation féodale. Paris, 2004.
Enfin, vous ne manquerez pas de consulter des ouvrages plus anciens mais qui demeurent des « classiques » pour l’étude de la notion de féodalité :

• Duby, Georges. Les trois ordres ou L’imaginaire du féodalisme. Paris : Gallimard, impr. 1978
• Ganshof, François-Louis. Qu’est-ce que la féodalité ? Paris, France: Tallandier, DL 2015 (1er édition en  1947)
• Bloch, Marc. La société féodale. Paris : A. Michel, 1939-1940. Réédité en 1994 dans la collection L’ »Evolution de l’humanité » et en ligne :
http://classiques.uqac.ca/classiques/bloch_marc/societe_feodale/societe_feodale.html

Dans tous les cas vous pouvez localiser dans une bibliothèque universitaire ces ouvrages en interrogeant le Sudoc (catalogue collectif des BU françaises, url : http://www.sudoc.abes.fr/ 

En espérant une bonne réception.

Bibliothèque de la Sorbonne
http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/biu/
Pour le service Rue des facs 
http://www.ruedesfacs.fr/

Ouvrages répertoriant des collectionneurs et des collections de peinture du Moyen-Age au XXe siècle

Question :

Bonjour,
Un lecteur de la médiathèque recherche des ouvrages répertoriant des collectionneurs et des collections de peinture du Moyen-Age au XXe siècle. Pouvez-vous me renseigner sur ce sujet. Merci.

Réponse :

Bonjour,

Vous trouverez dans le catalogue des bibliothèques universitaires françaises, gratuit et accessible sur le web à l’adresse suivante, de nombreuses références :

http://www.sudoc.abes.fr

Le lecteur dont vous transmettez la recherche semble fréquenter Paris, du coup j’indique ci-dessous des références consultables à la Bibliothèque Michelet (Institut d’art et d’archéologie), 3 rue Michelet, 75006, Paris, du lundi au vendredi 9h-19h30. Il pourra s’inscrire sans problème.

Le Cercle de l’art moderne [Texte imprimé] : collectionneurs d’avant-garde au Havre : [exposition, Paris, Musée du Luxembourg, 19 septembre 2012-6 janvier 2013 / [catalogue] sous la direction scientifique d’Annette Haudiquet et de Géraldine Lefebvre; [textes par Sylvie Aubenas, Isolde Pludermacher, Anne Distel… et al.; traduction par Geneviève Rérolle-Pouffier; exposition organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais; en collaboration avec le MuMa, Musée d’Art moderne André Malraux du Havre] ; Paris : Musée du Luxembourg : Réunion des musées nationaux-Grand Palais, DL 2012
Cote : CAT* 2012-58

Venise & Paris, 1500-1700 [Texte imprimé] : la peinture vénitienne de la Renaissance et sa réception en France : actes des colloques de Bordeaux et de Caen, 24-25 février 2006, 6 mai 2006 / [organisés par l’Institut national d’histoire de l’art, en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Bordeaux, le Musée des beaux-arts de Caen, le centre François-Georges Pariset (Université Michel de Montaigne – Bordeaux III), et l’École pratique des Hautes Etudes] / textes réunis par Michel Hochmann, Genève : Droz, 2011
Cote : 8 C 373
C’est un congrès, certains articles abordent la question des collectionneurs vénitiens.

De Renoir à Sam Szafran [Texte imprimé] : parcours d’un collectionneur : [exposition] Fondation Pierre Gianadda, Martigny (Suisse), 10 décembre 2010 – 13 juin 2011 / commissaire de l’exposition, Marina Ferretti BocquillonMartigny : Fondation Pierre Gianadda, 2010.
Cote : CAT* 2010-156

Peinture et plaisir [Texte imprimé] : les goûts picturaux des collectionneurs parisiens au XVIIIe siècle / Patrick Michel, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2010
Cote : 8 C 352

La collection Yves Saint Laurent, Pierre Bergé [Texte imprimé] : la vente du siècle / direction de l’ouvrage, Christiane de Nicolay-Mazery
Paris : Christie’s : Flammarion, cop. 2009
Cote : Cat* 2009-162

Nicolas Régnier [Texte imprimé] : alias Niccolò Renieri, ca. 1588-1667 : peintre, collectionneur et marchand d’art / Annick Lemoine; préface de Elizabeth Cropper,…
Cote : B REGNI 1

Picasso, Chagall, Signac [Texte imprimé] : artistes et collectionneurs donateurs du musée d’art et d’histoire de Saint-Denis : [Publié à l’occasion de l’exposition présentée au musée d’art et d’histoire de Saint-Denis du 15 septembre 2006 au 15 janvier 2007] / musée d’art et d’histoire de Saint-Denis; [commissariat général Sylvie Gonzalez]Saint-Denis : Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, 2006
Cote : CAT* 2006-89

The Clark brothers collect [Texte imprimé] : impressionist and early modern paintings : [exhibition, Sterling and Francine Clark Art Institute, Willamstown, Massachusetts, 4 june-4 september 2006, The Metropolitan Museum of Art, New York, 22 may-19 august 2007] / Michael Conforti … [et al.]; with additional contributions by Daniel Cohen-McFall … [et al.]Williamstown, Mass. : Sterling and Francine Clark Art Institute ; New Haven : Distributed by Yale University Press, cop. 2006
Cote : CAT* 2007-137

Curieux du Grand siècle. 2. Oeuvres d’art [Texte imprimé] / Antoine Schnapper
2ème édition revue et mise à jour à partir des notes de l’auteur par Mickaël Szanto et Sophie Mouquin
Paris : Flammarion, impr. 2005
Cote : 700.944 SCH-2

Collectionner dans les Flandres et la France du Nord au XVIIIe siècle [Texte imprimé] : actes du colloque international organisé les 13 et 14 mars 2003 à l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 / par le Centre de Recherches en Histoire de l’art pour l’Europe du Nord – ARTES…; Sophie Raux éditeur
Éditeur Lille : Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, D.L. 2005
Cote : 8 MUS 282

Les collectionneurs toulousains du XVIIIe siècle [Texte imprimé] : l’Académie royale de peinture, sculpture et architecture, [1750-1793] : [exposition, Toulouse, Musée Paul Dupuy, 17 janvier-30 avril 2001]
Paris : Somogy ; Toulouse : Musée Paul-Dupuy, 2001
Cote : CAT 2001-9

L’art et les normes sociales au XVIIIe siècle [Texte imprimé] / sous la dir. de Thomas W.Gaehtgens, Christian Michel, Daniel Rabreau…[et al.]
Éditeur Paris : Maison des sciences de l’Homme, 2001
Cote : 700.944 GAE

De Cézanne à Dubuffet [Texte imprimé] : collection Jean Planque / Fondation Jean et Suzanne Planque; sous la dir. de Florian Rodari
Éditeur Paris : Hazan, 2001
Cote : 4 MU 155

Pietro il Grande : collezionista d’arte veneta / Sergej Androsov
Éditeur Venezia : Canal & stamperia, 1999
Cote : 8 MUS 120

– Itinéraire d’une passion : hommage à deux collectionneurs strasbourgeois Othon Kaufmann et François Schlageter / Musées de Strasbourg
Éditeur Strasbourg : les musées, 1997
Cote : CAT* 1997-65

Immagini degli dei : mitologia e collezionismo tra ’500 e ’600 : [Fondazione Memmo, Lecce 7 dicembre 1996 – 31 marzo 1997] / a cura di Claudia Cieri Via
Éditeur [Roma] : Leonardo arte, 1996
Cote : QIT 855 (bibliothèque Malesherbes Paris IV)

Trésors des collections privées : regards de collectionneurs du XVIème au XXème siècle et oeuvres de l’école du Val-d’Oise : [exposition] 21 mai – 17 décembre 1995, Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq, L’Isle-Adam / Association « Les Amis de L’Isle-Adam L’Isle-Adam : Association « Les Amis de L’Isle-Adam, 1995
Cote : CAT* 1995-20

La collection de tableaux de Jacques-Joseph de Boussairolles : 1741-1914 : un collectionneur du début du XIXe siècle à Montpellier / Alain Chevalier
Éditeur [S.l : s.n.], 1984
Cote : M/M 1985-9 Il s’agit d’un mémoire d’étudiant.

Etude sur la collection de la Sorbonne au musée du château de Versailles [Texte imprimé] / Christiane Chardigny
Éditeur [s.l.] : [s.n.], 1979
Cote : M/M 1979-11
Il s’agit d’un mémoire d’étudiant.

N’hésitez pas à nous recontacter si besoin.
Cordialement,

Service commun de la documentation de l’université Paris-Sorbonne (Bibliothèque Michelet)
http://www.paris-sorbonne.fr/les-bibliotheques/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr

La folie d’Yvain

Question :

Bonjour
J’aimerais avoir quelques données bibliographies sur le sujet suivant :
l’homme sauvage : la folie d’Yvain
Je suis interrogée sur un extrait de Yvain ou le chevalier au lion dans mon cours d’histoire médiévale qui a pour thème, Pauvreté et exclusion au Moyen-âge.
je ne sais pas très bien comment m’orienter.
Cordialement.

Réponse :

Bonjour,

D’après votre question, je comprends que vous recherchez une première bibliographie sur la pauvreté et l’exclusion au Moyen Age.
Une première approche consistera à rechercher par SUJET dans le catalogue SUDOC ou dans le catalogue de la Bibliothèque de la Sorbonne, spécialisée en histoire du Moyen Age.
En recherchant les termes « pauvres – Moyen Age », et « Exclusion – Moyen Age », vous dégagerez ces titres principaux :

– GOGLIN, Jean Louis, Les misérables dans l’Occident médiéval. Editions du Seuil, 1976.
– MOLLAT, Michel, Les pauvres au Moyen âge. Hachette, 1978.

– LARMAT, Jean, Les pauvres et la pauvreté dans la littérature française du Moyen âge. Nice : Centre d’études médiévales, 1994.

– LEGUAY, Jean-Pierre, Pauvres et marginaux au Moyen-Âge. Gisserot, 2009.
L’exclusion au Moyen Âge : actes du colloque international organisé les 26 et 27 mai 2005 à l’université Jean Moulin, Lyon 3 / [par le] Centre d’histoire médiévale (EA 3710) ; textes réunis par Nicole Gonthier. Lyon : Université Jean Moulin, 2007.
Pensez à rechercher aussi « bannis », « marginaux ».

Pour aller plus loin, vous pouvez également, faire des recherches dans la Bibliographie spécialisée sur le Moyen Age : International medieval Bibliography, accessible sur authentification sur le site web de la bibliothèque de la Sorbonne http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/sid/spip.php?article40 (cela signifie qu’il faut que vous soyiez inscrite à la Bibliothèque pour y accéder à distance) La recherche s’effectue en anglais.
Sur l’oeuvre elle-même vous pouvez rechercher «  »Chrétien de Troyes, poet – Yvain (Chevalier au Lion) » et vous obtenez 245 références, si vous ajoutez le terme « poverty », une seule référence sort, en espagnol.
Vous pouvez également rechercher « poverty in literature », là vous obtenez 38 références.

Je reste à votre disposition si vous avez besoin d’autres informations.

Cordialement,

Bibliothèque de la Sorbonne
http://www.bibliotheque.sorbonne.fr/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr/

La sorcellerie au Moyen-Age

Question :

Bonjour, actuellement en hypokhâgne, je dois préparer un dossier sur la sorcellerie au moyen âge. Je cherche une bibliographie qui puisse convenir. En vous remerciant.

Réponse :

Bonjour,

  • Vous pouvez faire une recherche dans le SUDOC, le catalogue des bibliothèques universitaires françaises : http://www.sudoc.abes.fr/

 

Le plus efficace est d’utiliser la recherche avancée et de chercher par critères (mots auteur, mots titre, mots sujet). Dans le cas présent, je vous conseille une recherche par mots sujets avec les mots « sorcellerie moyen âge », ou encore « magie moyen âge », ou « croyances populaires moyen âge ». La combinaison « sorcellerie moyen âge « vous permet ainsi de trouver 83 références, dont 45 en français. Vous pouvez ensuite cliquer sur le document qui vous intéresse, puis sur l’onglet « où trouver ce document » en haut à droite qui vous permettra d’identifier les bibliothèques où se trouvent le livre qui vous intéresse.

Voici quelques références parmi d’autres qui pourraient vous intéresser :

– Boudet, Jean-Patrice. Entre science et nigromance : astrologie, divination et magie dans l’Occident médiéval (XIIe – XVe siècle). Paris : Publications de la Sorbonne, 2006. 624 p.

– Boureau, Alain. Satan hérétique : naissance de la démonologie dans l’Occident médiéval, 1280-1330. Paris : O. Jacob, 2004. 319 p.

– Jacques Le Goff et René Rémond (dir.). Histoire de la France religieuse. Tome 1, Des dieux de la Gaule à la papauté d’Avignon : des origines au XIVe siècle / volume dirigé par Jacques Le Goff. – Paris, Seuil, 1988. – vol. 1. Voir le chapitre Les « superstitions » / Jean-Claude Schmitt. P. 417-551.

– Lemaire-Duthoit, Christine. Magiciens et sorciers au Moyen Âge. Paris : Ellipses, 2011. 206 p.

– Lecouteux, Claude. Le livre des grimoires : de la magie au Moyen Âge. Paris : Imago, 2008. 320 p.

– Lecouteux, Claude. Fées, sorcières et loups-garous au Moyen âge : histoire du double. Paris : Imago, 2005. 217 p.

– Snyder, Patrick. Représentations de la femme et chasse aux sorcières, XIIIe-XVe siècle : lecture des enjeux théologiques et pastoraux. [Saint-Laurent, Québec] : Fides, 2000. 123 p.

Une recherche avec les mots « sorcellerie » et « moyen âge » et le critère de recherche « résumé » vous permet d’identifier qu’il existe un numéro de la revue Médiévales consacré à la démonologie et à la sorcellerie au Moyen Âge accessible sur le site de revues.org:
https://www.cairn.info/revue-medievales-2003-1.htm
Vous trouverez de nombreux articles et références bibliographiques dans ce numéro.

  • Enfin, je vous conseille d’aller sur le site de la société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public : http://shmesp.ish-lyon.cnrs.fr/

Ce site comporte une importante bibliographie classée par thèmes, et la recherche « sorcellerie » vous permet d’identifier 61 références parmi lesquelles :

– Jean-Patrice Boudet. «La genèse médiévale de la chasse aux sorcières : jalons en vue d’une relecture», dans N. Nabert (dir.), Le mal et le diable. Leurs figures à la fin du Moyen Âge, Paris : Beauchesne, 1996, p. 35-52.

– Claude Gauvard. «Paris, le Parlement et la sorcellerie au milieu du XVe siècle», dans J. Kerhervé, A. Rigaudière (sous la direction de), Finances, pouvoirs et mémoire, hommages à Jean Favier, Paris : Fayard, 1999, p. 85-111.

– Marie-Thérèse Lorcin. «Le bouillon des sorcières est inoffensif : savoir et pouvoir féminins dans les Evangiles des Quenouilles», dans Bulletin du Centre Pierre Léon 4, 1985, p. 5-24.

– Jean-Patrice Boudet. «La genèse médiévale de la chasse aux sorcières : jalons en vue d’une relecture», dans N. Nabert (dir.), Le mal et le diable. Leurs figures à la fin du Moyen Âge, Paris : Beauchesne, 1996, p. 35-52.

-Lionel Rousselot (ed.), Sophie Cassagnes-Brouquet (ed.), Amaury Chauou (ed.), Daniel Pichot. (éd.), Religion et mentalités au Moyen Age. Mélanges en l’honneur d’Hervé Martin. Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003.

– Etienne Anheim, Jean-Patrice Boudet, Franck Mercier, Martine Ostorero. «Aux sources du sabbat. Lectures croisées de l’Imaginaire du sabbat. Edition critique des textes les plus anciens (1430 ca-1440 ca.)», dans Médiévales, 42, 2002, p. 153-175.
Cet article est accessible sur le site Persée : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/medi_0751-2708_2002_num_21_42_1548

– Julien Véronèse. «Magiciens et magie rituelle aux derniers siècles du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle)», dans Fastes et maléfices. Astrologues, magiciens et sorciers du Moyen Âge au XVIIIe siècle. Catalogue de l’exposition organisée du 14 juin au 20 septembre 2009 au Musée départemental de Saint-Antoine-l’Abbaye, 2009, p. 45-57.

J’espère vous avoir aidée dans votre recherche, mais n’hésitez pas à revenir vers nous si vous aviez des questions complémentaires.

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr

Traduction du livre de Politique d’Aristote par Nicole Oresme (1374)

Question :

Moyen Age (XIVe siècle). Sujet de mémoire : traduction du livre de Politique d’Aristote par Nicole Oresme (1374).

Réponse 1 :

Bonjour,
Voici quelques orientations bibliographiques relatives à votre sujet.
Il y a trois outils de référence que vous vous devez de consulter :
• La plus commune est la base de données bibliographiques « BREPOLiS Medieval Bibliographies » (près de 450000 ‘entrées’ ; si vous n’y aviez pas accès à partir de votre université – la page http://www.info-bib.uvsq.fr/?page_id=1233 ne répond pas au moment où je vous écris – sachez du moins que vous y avez accès notamment à la BIU Sorbonne (http://www.sudoc.fr/093015100), à la BnF et à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes). Pour cerner au mieux votre sujet, interrogez en « Recherche avancée » sur les termes « oresm* » en « Recherche libre » et « politi* » en « Recherche thématique – précise » : vous obtiendrez 20 réponses ; à noter en particulier les articles de Serge Lusignan, « Lire, indexer et gloser: Nicole Oresme et la Politique d’Aristote » dans L’Ecrit dans la société médiévale. Divers aspects de sa pratique du XIe au XVe siecle: textes en hommage à Lucie Fossier. Ed. Caroline BOURLET and Annie DUFOUR. Pp. 300. Paris: Editions du C.N.R.S., (1991) 167-181 – et de Charles Brucker, « Aspects du vocabulaire politique et social chez Oresme et Christine de Pizan: vers une nouvelle conception de l’Etat et de la société », dans Cahiers de recherches médiévales (XIIIe-XVe siècles), 8 (2001) 227-249.
• La plus pointue pour cette période est la « Bibliographie annuelle du Moyen Age tardif », 21 volumes parus, classement par auteurs, sans cumulatif, à consulter sous son unique forme papier ; sa qualité est remarquable (http://www.sudoc.fr/032996063).
• Très important également, le « MEL » (Medioevo latino) ou « Bollettino bibliografico della cultura europea da Boezio a Erasmo (secoli VI al XV) » (300000 références bibliographiques) existe sous forme papier (http://www.sudoc.fr/039592588) et électronique (accessible via la BIU Sorbonne et l’IRHT).
Enfin je vous signale un excellent article repéré en ligne, récent, précis mais aussi synthétique et doté d’une abondante bibliographie (http://independent.academia.edu/FrancescoGregorio/Papers/33
8060/Frankreich_im_14._Jahrhundert._Nicole_Oresme
), non référencé dans BMB : Francesco Gregorio, « Frankreich im 14. Jahrhundert: Nicole Oresme », published in: Ch. Horn & A. Neschke-Hentschke (Hrsg), Politischer Aristotelismus. Die Rezeption der aristotelischen ‘Politik’ von der Antike bis zum 19. Jahrhundert, Stuttgart, Metzler Verlag, 2008, p. 140-161.
Pour finir ou pour mémoire, l’édition de référence : http://www.sudoc.fr/020444184.

Cordialement,
Le service Rue des facs

 http://www.ruedesfacs.fr

Réponse 2 :

Bonjour,

En complément des références aux bibliographies en histoire médiévale qui figurent dans la réponse précédente, je vous suggère de consulter également :

  • Pour une approche généraliste, Francis, bibliographie du CNRS en sciences humaines (84 résultats pour « oresme » en terme générique).
  • Pour une approche philologique, l’Année philologique (32 résultats pour « oresme » en terme générique).
  • Pour une approche philosophique, Philosopher’s index et Philosophy research index (respectivement 38 et 62 résultats pour « oresme » en terme générique).

Ces bibliographies sont disponibles – comme celles qui figurent dans la réponse précédente – sur le site de la Bibliothèque interuniversitaires de la Sorbonne. Elles sont accessibles pour une interrogation à distance aux lecteurs inscrits à la bibliothèque. S’y trouve aussi proposée l’Encyclopedia of medieval philosophy qui comporte de nombreux articles sur Nicolas Oresme et sur l’aristotélisme médiéval.

A titre indicatif, les références qui peuvent vous intéresser :

  • Oresme’s Livre de politiques and the France of Charles V, par S. M. Babbitt, dans Transactions of the American Philosophical Society, vol. 75/1985, p. 1-158
  • Nicole Oresme traducteur d’Aristote, par J. Quillet, dans Cahiers du Séminaire d’épistémologie et d’histoire des sciences de l’Université de Nice, vol. 18/1985, p. 76-88
  • Un Commentaire médiéval de la doctrine aristotélicienne de la Justice, par J. Quillet, dans Senefiance, vol. 16/1986, p. 283-291
  • A Second instruction to the reader from Nicole Oresme, translator of Aristotle’s Politics and Economics, par C. R. Sherman, dans The Art bulletin, vol. LXI/1979, p. 468-469
  • L’Ottavo libro della « Politica» di Aristotele : il testo e le traduzioni : indagine preliminare sulle fonti (XIII-XV secolo), par F. Alberto Gallo, dans Schede medievali, vol. 24-25/1993, p. 118-126
  • Aristotelismo e altre tradizioni nel commento di Nicola Oresme all’ottavo libro della « Politica », par Mauro Letterio, dans Gli antichi e noi : scritti per A. M. Battegazzore, sous la direction de Luciano Malusa, chez Brigati en 2009, vol. 2, p. 525-540
  • Naturaleza y comunidad : una aproximacion a la recepcion medieval de la Politica : Tomas de Aquino y Nicolas de Oresme, par Daniel Mansuy Huerta et Antonio Tursi, dans Patristica et Mediaevalia, vol. 31/2010, p. 121-123
  • Les comptes-rendus de la publication par Albert Douglas Menut du Livre de politiques d’Aristote , chez American Philosophical Society en 1970, dans 1° American historical review, vol. LXXVII/1972, p. 125-126, par White, 2° dans Revue philosophique de Louvain, vol. LXXII/1974, p. 217, par Pattin, 3° dans Scriptorium, vol. XXVIII/1974, p. 422, par Jodogne

Pour l’étude du contexte, je vous renvoie à :

  • Imaging Aristotle : verbal and visual representation in fourteenth-century France, par Claire Richter Sherman, chez University of California Press en 1995
  • Medieval Aristotelianism and its limits : classical traditions in moral and political philosophy : 12th-15th centuries, par Cary J. Nederman, chez Variorum en 1997
  • Ch. Flüeler, dans Rezeption und Interpretation der aristotelischen Politica im späten Mittelalter, chez Grüner en 1992, ou The Reception of Aristotle’s politics in the Middle Ages, dans Vivarium, vol. 40/2002, p. 1-13, ou Mittelalterliche Kommentare zur « Politik » des Aristoteles und zur Pseudo-aristotelischen « Oekonomik », dans Bulletin de philosophie médiévale, vol. 29/1987, p. 193-229

S’agissant des sources, outre le manuscrit 223 d’Avranches qui a servi à l’édition du texte en 1970 par A. D. Menut qui vous est signalée dans la réponse précédente, le catalogue Calames mentionne :

  • Politiques et Economiques d’Aristote, traduction françaises de Nicole Oresme avec glose, à la bibliothèque du château de Chantilly, Ms 279
  • Aristote, Politique, traduction française par Nicole Oresme, à la bibliothèque Sainte-Geneviève, Ms 1014

La Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne possède dans ses incunables : Le livre des politiques daristote, par Aristote, traduit et commenté par Nicolas Oresme, paru à Paris le 8 août 1489, chez Antoine Caillaut et Guy Marchant, pour Antoine Vérard, VCINC 41.

Je vous recommande en dernier lieu de consulter le catalogue de la bibliothèque du Saulchoir qui détient d’importantes collections touchant la philosophie médiévale.

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr

Un article de Marius Sepet

Question :

Je cherche un ouvrage dont je n’ai que peu d’informations. Il s’agit d’un ouvrage ou d’un article de Marius Sepet, vraisemblablement du début du XXe siècle avec pour toute référence Bibliothèque, Ecole des Chartes, XXVIII, p 212. Le sujet est vraisemblablement un manuscrit, l’ordinaire Y 110 abordant les pratiques liturgiques à la cathédrale de Rouen au XIIIe-XIVe siècle mais il n’est pas sur que ce soit le titre de l’article-ouvrage ni le thème principal. Je travaille sur les portails de la cathédrale de Rouen au XIIIe et leurs liens avec la liturgie, processions… J’ai trouvé cette référence dans COLLETTE, Amand Romain, LORIQUET, Henri et POTHIER, Joseph, Le graduel de l’église cathédrale de Rouen, Rouen : J. Lecerf, 1907. vol1, 338p. p 29.

Réponse :

Bonjour,
Voici les références de votre article (votre référence est parfaite, et signale bien la page, 212), que vous trouvez en ligne en accès libre grâce au site Persée (adresse ci-dessous) :

Sepet Marius. Les prophètes du Christ. Étude sur les origines du théâtre au Moyen Âge [deuxième article]. In: Bibliothèque de l’école des chartes. 1867, tome 28. pp. 211-264.

doi : 10.3406/bec.1867.462065
url : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1867_num_28_1_462065
Consulté le 16 février 2012

Cordialement,
Le service Rue des facs

http://www.ruedesfacs.fr