Quelle est la différence principale entre le bouddhisme et le taoïsme ?

Question : 

Bonjour,

Quelle est la différence principale entre le bouddhisme et taoïsme ?

Cordialement,

Réponse : 

by Gisling CC - Yungang Grottos
A zaojing depicting a taijitu surrounded by the bagua by Kunwi -  CC

Madame,

Répondre à votre question, « Quelle est la différence principale entre le bouddhisme et taoïsme ? », est rien moins qu’évident.

Le taoïsme et le bouddhisme diffèrent profondément ; la liste de leurs points communs serait nettement moins longue que celle de leurs différences. Peut-être ont-ils en commun l’impermanence mais sinon ce ne sont ni les mêmes systèmes de pensée, ni les mêmes cosmologies, ni les mêmes rites, ni les mêmes religions ; leurs buts diffèrent tout comme leur conception de l’homme ou du sacré. Et ni le bouddhisme ni le taoïsme ne sont unifiés : maintes écoles se côtoient et évoluent différemment au fil du temps et de leur localisation. Si le Japon a tenté un syncrétisme des deux, vous remarquerez que chacun a ses préférences en fonction des moments de la vie, les fêtes gaies penchant plutôt du côté du taoïsme quand les événements tragiques font se tourner vers le bouddhisme.

■ Afin de vous permettre de mieux comprendre ces deux « écoles », je vous propose de commencer par lire les articles de l’Encyclopedia universalis, facilement consultables par le biais de votre centre documentaire :

– Schipper Kristofer, « Taoïsme », Encyclopedia universalis, 14 ff.
– Bareau André, Naudou Jean, Bechert Heinz, « Bouddhisme (histoire) », Encyclopedia universalis, 27 ff.
– Filliozat Jean [et al.], « Bouddhisme (les grandes traditions) », Encyclopedia universalis, 54 ff.
– Grégory Claude, « Zen », Encyclopedia universalis, 28 ff.

■ Vous trouverez également de quoi alimenter votre réflexion dans les ouvrages suivants :

– Droit Roger-Paul (dir.), Philosophies d’ailleurs, t. 1, Les Pensées indiennes, chinoises et tibétaines, Paris, Hermann, 2009.
– Russ Jacqueline (dir.), Histoire de la philosophie, t. 1, Les Pensées fondatrices, Paris, Armand Colin, 2004.
– Lacrosse Joachim (dir.), Philosophie comparée, Grèce, Inde, Chine, Paris, Vrin, 2005.
– Golliau Catherine (dir.), Les Religions d’Asie : hindouisme, bouddhisme, taoïsme : les textes fondamentaux commentés, Paris, Tallandier, 2006.
– Javary Cyrille, Les Trois Sagesses chinoises : taoïsme, confucianisme, bouddhisme, Paris, Albin Michel, 2012.
– Lavis Alexis, L’Espace de la pensée chinoise : confucianisme, taoïsme, bouddhisme, Escalquens, Oxus, 2010.
– Amis d’Hermès (dir.), Le Maître spirituel dans les grandes traditions d’Occident et d’Orient, Bruxelles, Hermès, 1967.

■ Spécifiquement sur la tradition japonaise, je vous signale plus particulièrement :

– Watts Alan, Le Bouddhisme zen, trad. Pierre Berlot, Paris, Payot, 1972.
– Hoover Thomas, L’Expérience zen, trad. Nelly Lhermillier & Marc de Smedt, Paris, Albin Michel, 1989.
– Yan Chan, La Voie du bambou, Paris, Almora, 2008.
– Bodhidharma, Le Traité de Bodhidharma, trad. Bernard Faure, Paris, Le Mail, 1986.

Vous pourrez aisément localiser les bibliothèques qui possèdent ces ouvrages en utilisant le sudoc (http://www.sudoc.abes.fr/. Ce catalogue collectif vous permet d’effectuer des recherches bibliographiques sur les collections des bibliothèques universitaires françaises et autres établissements de l’enseignement supérieur, ainsi que sur les collections de périodiques d’environ 2400 autres centres documentaires.)

Si ce domaine vous intéresse particulièrement, le centre documentaire de la Bulac me paraît le plus indiqué : http://www.bulac.fr/.

En espérant que cette réponse vous permettra d’avancer dans « la voie », je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Bibliothèque de l’UFR de philosophie
http://www.paris-sorbonne.fr/bibliotheque-generale-de
Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr

L’office des Vêpres

Question :

Bonjour,
Je cherche des renseignements historiques sur l’office des vêpres. On m’a conseillé de regarder dans les Institutions liturgiques de Dom Béranger mais je n’y ai pas trouvé la réponse à mes questions : l’office des vêpres a-t-il toujours été ouvert à tous les fidèles ou était-il réservé au seul clergé ? Le Concile de Trente a-t-il encouragé la fréquentation des Vêpres par tous les fidèles ? Cet office a-t-il toujours comporté les mêmes psaumes (Dixit Dominus, Laudate Dominum, Beatus Vir, Nisi Dominus) ou ces psaumes ont-ils été introduits à partir du Concile de Trente ? Quels sont les principaux compositeurs à avoir mis en musique les Vêpres avant 1600 ?
En vous remerciant par avance.

Réponse :

Bonjour Monsieur,

Votre question relève autant d’une approche historique que liturgique, ainsi je ne saurai trop vous conseiller de prendre contact avec des établissements spécialisés en sciences religieuses qui malheureusement ne participent pas au service « Rue des facs » :

La Bibliothèque de l’Institut catholique de Paris : http://www.icp.fr/fr/Bibliotheques/Contacts-des-Bibliothequ
es

La Bibliothèque du Saulchoir : http://www.bibliothequedusaulchoir.org/

Je vais cependant vous fournir des orientations qui s’avèreront, le j’espère, pertinentes pour votre recherche.

Pour commencer je vous invite à consulter un certain nombre d’usuels, dictionnaires ou encyclopédies :

Dictionnaire encyclopédique de la liturgie / sous la direction de Domenico Sartore et Achille M. Triaca. – [Turnhout] : Brepols : Sciences et culture, 1992-2002. Vous consulterez dans le volume 1 l’article de Vincenzo Raffa « Liturgie des heures », pp. 641-658.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 230.03 DAL (salle Jaurès libre-accès)

Dictionnaire de théologie catholique : contenant l’exposé des doctrines de la théologie catholique, leurs preuves et leur histoire.- Paris : Letouzey & Ané. Voir l’article « Office divin », volume XI, col. 955-960.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 230.03 DCA (salle Jaurès libre-accès)

Dictionnaire d’archéologie chrétienne et de liturgie [Texte imprimé] / Dom F. Cabrol et Dom H. Leclercq. – Paris : Letouzey et Ané. Voir l’article « Vêpres », Tome 15, col. 2939-2949.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 230.03 DIC (salle Jaurès libre-accès)

New catholic encyclopedia.- Thomson/Gale ; Catholic university of America, 2003. Voir l’article « Vespers », dans le volume 14, pp. 462-463.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 282.03 CAT (salle Jaurès libre-accès)

The Oxford dictionary of the Christian Church. – Oxford University Press, 2005. Lire le court article “Vespers”.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 270.03 OXF (salle Jaurès libre-accès), ou disponible en ligne (accès distant contrôlé).

The New Grove dictionary of music and musicians. – London : Macmillan, 1993
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote 780.3 NEW (salle Jaurès libre-accès)

Dans le cadre d’une recherche dans un catalogue de bibliothèque (Sudoc, BnF…), en recherche par « sujet », vous saisirez les termes suivants pour obtenir des références de livres :
« Concile de Trente (1545/1563) »
« Musique chrétienne Eglise catholique 16e siècle »
« Eglise catholique Liturgie 16e siècle »
« Vêpres »
« Vêpres (musique) 16e siècle »
« Messe Histoire »

Je me permets ainsi de vous signaler les ouvrages suivants :

Histoire du bréviaire romain / par Pierre Batiffol. Paris : Picard, 1893. Voir notamment le chapitre V relatif au bréviaire du Concile de Trente, pp. 214-266.
Disponible en ligne sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k81445x/f229.tableDesM
atieres

La liturgie des heures en Orient et en Occident : origine et sens de l’office divin / Robert Taft. – Brepols, 1991.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote TN 8= 4716
http://www.sudoc.fr/00252614X

Laudes, vêpres et complies de l’office romain. – Paris [etc.] : Desclée, 1966
http://www.sudoc.fr/005965047

Le théâtre divin : une histoire de la messe : XVIe-XXe siècles / Philippe Martin. – Paris : CNRS éditions, impr. 2009
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote V 8= 34182

Liturgie vom frühen Mittelalter zum Zeitalter der Konfessionalisierung : Studien zur Geschichte des Gottesdienstes / Andreas Odenthal. – Tübingen : Mohr Siebeck, 2011
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote V 8= 57335

Tagzeitenliturgie in Geschichte und Gegenwart : historische und theologische Studien. – Münster : Aschendorff, 2012
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote V 8= 64205

Le Concile de Trente (1545-1563) et la musique : de la Réforme à la Contre-Réforme / Édith Weber.- Paris : H. Champion, 2008
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote V 8= 14482
http://www.sudoc.fr/126283117

Music in the Renaissance [Texte imprimé] / by Gustave Reese. – W.W. Norton and Co., Inc, cop. 1954.
Localisation : Bibliothèque de la Sorbonne, cote L 8= 12721

Musica e liturgia nella riforma tridentina : Trento, Castello del Buonconsiglio, 23 settembre-26 novembre 1995. – Trento : Provincia autonoma di Trento, Servizio benilibrari e archivistici, 1995.
Localisation : Bibliothèque Sainte-Geneviève.
http://www.sudoc.fr/100594379

Enfin, vous consulterez ce titre qui vient de paraitre :
La musique de la Renaissance en Europe, 1400-1600 / Allan W. Atlas. – Brepols, 2012. Voir les chapitres 9 : la messe cyclique et les vêpres, et 26 : l’Eglise catholique et sa musique. (Vous pourrez retrouver de nombreux compositeurs avec cet ouvrage).
Disponible à la Bibliothèque de la Sorbonne.

Pour poursuivre, je vous conseillerai d’éventuellement consulter les deux bibliographies suivantes :

Bibliographie de la revue d’histoire ecclésiastique. Accès en ligne par identification à la Bibliothèque de la Sorbonne :
http://janus.biu.sorbonne.fr/login?url=http://apps.brepolis
.net/rhe/search.cfm

Bibliographie internationale d’humanisme et Renaissance. Accès en ligne par identification à la Bibliothèque de la Sorbonne : http://janus.biu.sorbonne.fr/login?url=http://bihr.droz.org
/index.php?c=warning&d=auth

Les articles suivants sont susceptibles de vous intéresser :

Meyer, C., “Vesperarum precum officia. L’office des vêpres à l’époque de la Réforme”, in Revue d’histoire et de philosophie religieuses, 1990, vol. 70, no4, pp. 433-448. http://www.sudoc.fr/039228193

Arnaud Join-Lambert, “Du Livre d’Heures médiéval au Paroissien du XXe siècle”, in Revue d’histoire ecclésiastique, Volume 101, Number 2 / Avril-Juin 2006, pp. 618-655.
lien vers le résumé : http://www.rhe.eu.com/pages/rhe139.asp http://www.sudoc.fr/038786796
Disponible à la Bibliothèque de la Sorbonne sous la cote P 8= 637.

Oury, G. M., “La structure cérémonielle des vêpres solennelles dans quelques anciennes liturgies françaises”, in Ephemerides liturgicae, n° 88 (1974), pp. 336-352. http://www.sudoc.fr/038704099
Disponible à la Bibliothèque de la Sorbonne sous la cote P 8= 3835.

K. G. Fellerer and Moses Hadas, « Church Music and the Council of Trent », in The Musical Quarterly, Vol. 39, No. 4 (Oct., 1953), pp. 576-594. Accès en ligne par identification à la Bibliothèque de la Sorbonne : http://janus.biu.sorbonne.fr/login?url=http://www.jstor.org
/stable/739857

Enfin, citer de façon exhaustive la liste des compositeurs ayant mis en musique des vêpres n’est pas possible ici. La consultation des éléments bibliographiques précédemment indiqués vous apportera des élements. Signalons cependant ces musiciens :
Gilles Binchois (14..-1460) ; Guillaume Dufay (1400-1474) ; Jachet de Mantoue (1483-1559) ; Willaert, Adrian (1490?-1562) ; Francisco Guerrero (1528-1599 ) ; Rocco Rodio (1535-16?) ; Francesco Santa Croce (1487?-1556?) ; Georg Rhau (1488-1548) ; Giovanni Domenico Guidetti (1531-1592).

Là aussi je vous inviterai à prendre contact avec un établissement spécialisé comme le département de la musique de la BnF par exemple.

En espérant une bonne réception.

Cordialement,

Bibliothèque de la Sorbonne
https://www.biu.sorbonne.fr/

Pour le service Rue des facs
http://www.ruedesfacs.fr